RMC

"Dupin Quotidien": quand les restaurants étoilés se mettent aussi à la livraison

Tous les jours à 7h20, on parle éco et conso avec Victor Joanin, dans "Bourdin Direct", sur RMC.

Ils sont loin de leurs fourneaux et ils s’impatientent! Après plus de deux mois de fermeture, les restaurateurs attendent de pied ferme le feu vert des autorités pour rouvrir. Avant de pouvoir accueillir de nouveau des clients, ils ont dû s’adapter pour continuer à travailler malgré tout.

Et pour ces restaurateurs, les raisons sont multiples: il faut faire rentrer un peu de trésorerie, il faut garder la main, et surtout maintenir le lien avec les clients… Beaucoup se sont donc mis à la vente à emporter ou à la livraison avec parfois quelques réticences. Car livrer un hamburger ou une pizza, c’est facile, mais un plat traditionnel, ça peut gâcher la présentation. Autre difficulté: la plupart le font à perte, puisque ces ventes alternatives ne représentent que 10% à 25% de leur chiffre d’affaire habituel.

Et les restaurants étoilés s’y mettent aussi 

Des grands chefs comme Guy Savoy, 3 étoiles au guide Michelin, propose sa célèbre soupe d’artichaut à la truffe noire, livrée chez vous en bocal avec une petite fiche explicative pour bien la réchauffer sans l’altérer… En Alsace, les clients du Chambard peuvent venir récupérer leur commande en drive. Et en Dordogne, La Tour des vents propose des plateaux repas à emporter chaque jeudi pour 35 euros… 10% des ventes sont d'ailleurs reversées aux soignants. 

De leur côté, les fast-foods aussi tentent de s’adapter. McDonald's, Subway, KFC ou encore Burger King ont rouvert leurs restaurants par centaines, en drive, en livraison ou à emporter… Avec un fonctionnement adapté: les menus sont réduits, seuls les burgers emblématiques sont présents, et chez Subway, c’est la même personne équipée d’une visière en plexiglas, qui prépare votre commande du début à la fin.

Chef à domicile

Enfin, c’est un métier qui revient à la mode: le cuisinier à domicile. Le concept est simple: si vous n’allez pas au restaurant, c’est le restaurant qui vient à vous… et le chef qui fait mijoter de bons petits plats dans votre cuisine, sous vos yeux, selon vos envies, et en toute sécurité sanitaire.

Ce sont plutôt les établissements isolés à la campagne qui le proposent. Même si là encore, les menus ne sont pas donnés, forcément, il faut payer la prestation. 

Victor Joanin