RMC

Dupin Quotidien: une appli pour choisir ses commerces responsables

Aujourd'hui, les Français recherchent de plus en plus la qualité d'un produit. L’ONG WWF a lancé l'application "We Act For Good" (WAG) qui va leur permettre de connaître les commerces les plus responsables.

Vous avez envie d’acheter des fleurs mais vous ne savez pas quel fleuriste choisir autour de chez vous? Vous avez prévu d’acheter du poisson mais vous aimeriez être sur que le poisson aura été pêché de façon responsable?

L’ONG WWF a lancé lundi matin un nouveau concept d’application mobile qui permettra de connaitre les commerces les plus responsables. Son nom: "Wag" pour "We act for Good".

Le principe est simple: 87% des français ont envie de changer de comportement de consommation en faveur de l’environnement mais ne savent pas forcément comment s’y prendre. Le but de cette nouvelle appli c’est de les aider.

A l'instar de l’application Yuka qui permet de scanner ses produits alimentaires pour savoir ce qu’il y a dedans, l’idée de Wag est d’aider les consommateurs à choisir leurs commerces et à changer de comportement en matière d’alimentation, de transport, de consommation d’énergie, et aussi de les aider aussi à limiter leurs déchets.

Plusieurs outils sont ainsi directement accessibles et notamment une carte qui recense les "commerces responsable". Elle recense déjà 10.000 points de vente qui proposent une solution en lien avec l’environnement.

Il y a par exemple des magasins qui ne font que du bio mais aussi d’autres qui proposent du bio ; des fleuristes qui vendent des fleurs cultivées en France sans pesticides ; des restaurants qui proposent des produits locaux ; des traiteurs qui respectent le rythme des saisons. Idem pour les boulangeries... Il y a aussi des associations, la localisation de composts collectifs, des "ressourceries" pour réparer les objets cassés.

Et n’importe qui peut ajouter une adresse: Wag est un outil participatif. Par exemple, si vous connaissez un artisan qui respecte certains de ces critères ou si vous-même vous tenez un lieu éco-responsable, vous pouvez, en deux minutes, le signaler sur la carte. L’ONG va ensuite vérifier que le lieu en question existe bien, qu’il respecte les critères et validera l’ajout...

Marie Dupin