RMC

Achat de fournitures scolaires: les bons plans

À dix jours de la rentrée des classe, c'est l'heure du rush dans les grandes surfaces à la recherche de fournitures scolaires. Et fasse aux possibles pénuries et aux gros prix, il existe quelques bon plans.

À un peu plus d'une semaine de la rentrée des classes, c'est la dernière ligne droite pour acheter les fournitures scolaires. Et avec l'Allocation de rentrée scolaire versée à trois millions de familles modestes mardi, c'est le moment privilégié pour les achats, alors que la moitié d'entre eux sont réalisés à ce moment selon l'association des industriels de la papeterie.

Normalement les stocks sont prévus, mais les choix sur les articles très demandés comme les agendas, cartables et trousses, pourraient être vite limités, comme sur les produits à licence comme Disney ou Marvel. Renseignez-vous d'abord auprès de l'association de parents d'élèves ou de la vie scolaire de l'école, ils organisent parfois des achats groupés, permettant d'économiser jusqu'à 30% sur le prix des fournitures. 

Alternatives

En magasins et sur Internet, on propose désormais de prendre gratuitement en charge les listes de fournitures.

On peut l'amener en magasin la scanner puis les enseignes s'occupent de réunir toutes les fournitures. On peut également indiquer la couleur préférée de l'enfant, les marques fétiches et il est possible d'acheter des stylos à l'unité ou en lot par exemple. L'ensemble est livré sous deux ou trois jours.

Promotions de rentrée

Trois cahiers pour le prix de 2, 60% de réduction sur les agendas, toutes les fournitures à moitié prix la semaine prochaine. Les grandes surfaces écoulent les stocks, car les ventes de juillet étaient en baisse d'environ 2%, à 120 millions d'euros tout de même.

Ça reste en hypermarchés qu'on achète 80% de nos fournitures d'après le baromètre Approuvé par les Familles. Tout simplement car c'est le lieu le moins cher.

Un panier à 181€ en moyenne, contre 233€ en magasin spécialisé par exemple selon Familles de France. Des prix qui ont encore baissé de 2,5% en moyenne le mois dernier d'après une étude de l'institut GFK.

Anaïs Bouïtcha (avec Guillaume Dussourt)