RMC

"C'est clairement une action visant à diviser la population": très controversée, la crèche de Béziers de nouveau installée dans la mairie

Robert Ménard attendu ce lundi soir dans la cour d'honneur de sa mairie à Béziers en ce jour d'inauguration de la crèche de Noël qui créée chaque année la polémique. Mais les habitants de la ville soutiennent pour beaucoup l'initiative de leur maire.

Le maire de Béziers persiste et signe: cette année encore, une crèche de la nativité va être inaugurée ce lundi soir à 19 heures dans la Cour d’honneur de la mairie de Béziers. Une présence pourtant déclarée contraire aux principes de séparation de l’église et de l’Etat.

"C’est pas au maire qu’il faut en vouloir c’est aux imbéciles qui le condamnent"

La municipalité a d’ailleurs été condamnée pour non-respect de la laïcité dans les lieux publics. Des condamnations, qui ne semblent pas émouvoir les Biterrois plutôt favorables à cette installation. Chantal a hâte de découvrir la nouvelle crèche de la mairie. En revanche, ne lui parlez surtout pas de polémique.

"C’est pas au maire qu’il faut en vouloir c’est aux imbéciles qui le condamnent. Voilà ce que j’ai à dire, c’est tout. Un noël sans crèche, c’est pas un vrai noël. On admire ce que le maire peut faire pour les enfants, les familles, les retraités… Regardez autour de vous ce qu’il a fait encore cette année, c’est féérique".

"Ceux qui sont visés ce sont les musulmans et les arabes"

Sur le terrain politique, Christophe Benoit responsable du groupe Biterrois de l’association Libre Pensée y voit au contraire une instrumentalisation de la loi de 1905 pour nuire à une partie de la population: "Je pense que ceux qui sont visés ce sont les musulmans et les arabes, il faut dire les choses comme elles sont. Quelque part, ça veut dire qu’ils ne seront jamais chez eux ici. C’est clairement une action visant à diviser la population".

Une volonté dont se défend farouchement Robert Ménard, maire de la ville: "Cette crèche, elle est faite contre personne. Elle est faite pour tout le monde. On est ici dans la maison commune. Une mairie, c’est une maison commune où chacun à sa place. Cette crèche, elle a sa place".

La crèche de Béziers sera inaugurée comme prévu ce lundi soir, dans la Cour d’honneur de la mairie à 19 heures.

Estelle Henry (avec Caroline Petit)