RMC

Enfants et écrans: quelques règles à respecter pour le bien-être des plus petits

Un enfant devant l'écran d'un smartphone

Un enfant devant l'écran d'un smartphone - Illustration - Sous licence Creative Commons CC0

La tentation d'installer les enfants devant des écrans est toujours grande mais elle nécessite de respecter quelques règles, pour le bien des plus petits.

Depuis lundi, les élèves de la maternelle au lycée sont en vacances pendant 15 jours. Comment alors occuper ses enfants, et notamment les plus petits à une période où peu d'actifs prennent des vacances ? La tentation de l'écran, que ce soit celui de la télévision, de la tablette ou du smartphone est grande, alors que de nombreuses études s'inquiètent de leur effet nocif pour le développement de l'enfant.

"J'ai une tablette et je laisse mes petits-enfants de 11 et 9 ans l'utiliser le soir environ 15 minutes", assure sur RMC Chantal, qui les garde pendant les vacances de la Toussaint.

Une utilisation qui respecte les recommandations de l'association française de pédiatrie qui déconseille l'écran avant trois ans, la console de jeux avant 6 ans et recommande une utilisation d'internet en accompagnement à partir de 9 ans seulement.

Pas d'exposition du tout pour les moins d'un an

Mais Thomas Rohmer, le président de l’observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique préfère relativiser. Il appelle à "de la mesure" dans les campagnes anti-écrans, évoquant des problèmes plus profonds chez les enfants passant beaucoup de temps devant la télévision ou sur les tablettes.

"On essaie de favoriser les moments d’écran partagés. L’écran n’a pas cette notion négative lorsqu’il est mesuré et partagé, notamment avec les grands-parents. Ceux-ci sont souvent très curieux de savoir comment fonctionne les outils de leurs petits-enfants, même si parfois ils pleurent un peu à la fin des vacances en retrouvant leur ordinateur et leur smartphone dans un sale état", explique-t-il ce mercredi sur RMC.

Selon le Collectif surexposition aux écrans, des effets négatifs sur l'enfant son constatés avec seulement 15 minutes d'écran quotidiennes avant six ans et trente minutes après. L'Organisation mondiale de la santé (OMS), recommande d'éviter d'exposer les enfants de moins d'un an aux écrans, et recommande une exposition de moins d'une heure pour les plus d'un an et les moins de 4 ans.

G.D.