RMC

Faut-il doubler le salaire des nouveaux profs? "En doublant on serait seulement comme l'Allemagne, ce n'est pas utopiste !"

La maire de Paris veut doubler le salaire des nouveaux profs et fait débat.

Anne Hidalgo entre en campagne en fanfare avec une proposition qui fait déjà beaucoup discuter. Cela concerne la revalorisation des salaires des enseignants, la désormais candidate à la présidentielle souhaite doubler leur rémunération.

La maire socialiste, déclarée dimanche candidate à l'élection présidentielle, défend sa proposition de doubler les salaires des enseignants face aux accusations de "démagogie" portées par les écologistes, à droite et le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer.

"Il faut prendre ses responsabilités sur ce sujet"

La mesure est aussi défendue par l'une de ses soutiens et directrice de campagne, Johanna Rolland, maire PS de Nantes, qui assure que ce n'est pas utopiste.

"La France est le 21e pays de l'OCDE pour la rémunération de nos enseignants. C'est un problème. En doublant en début de carrière on serait seulement dans la situation de l'Allemagne, ce n'est pas utopiste ! Il faut prendre ses responsabilités sur ce sujet et c'est ce qu'Anne Hidalgo fait."

Encore des mots, toujours des mots?

Cette promesse est plutôt un signe positif pour les syndicats enseignants. Elle permet de remettre leurs salaires au centre des débats. Mais ils restent habitués aux multiples annonces des candidats aux élections. Pas toujours suivies d'effets. Sophie Venetitay est secrétaire générale du SNES-FSU.

"On ne peut pas avoir quelques vagues engagements et quelques slogans qui claquent dans une campagne. On a été échaudés par le passé par des promesses sans lendemain quels que soient les candidats. Il faut des chiffres précis pour qu'on voit comment ça va se passer."

La maire socialiste de Paris est aujourd'hui créditée de 7 à 9% d'intentions de vote.

La rédaction