RMC

Faut-il faire payer les parkings pour se balader en montagne ?

-

- - -

Dans les Pyrénées, le débat fait rage. Faut-il faire payer pour pouvoir se balader en montagne ? À Cauterets, on a déjà tranché depuis 1995.

Payer pour se promener en montagne c’est le débat qui agite les Pyrénées depuis que horodateurs ont été installés sur le parking d’Artigusse, l’une des portes d’entrée de la réserve naturelle du Néouvielle dans les Hautes Pyrénées. Une installation qui provoque la colère des riverains et des vacanciers. Pourtant, cette pratique n’est pas nouvelle. Cela fait même 25 ans que ce système existe à Cauterets sur le site de la Porte d’Espagne, classé grand site d’Occitanie

À sept euros la place de parking, Sébastien venu se balader en famille trouve la note un peu salée: "Je comprends qu’il y a des infrastructures et des gens à faire travailler mais 7 euros je suis surpris. Ce n’est pas hyper grave, on a passé une super journée dans l’absolu pour 7 euros seulement", relativise-t-il avec une indulgence qui n’a pas toujours été au rendez-vous.

25% du chiffre d'affaires du site

Michel Aubry, maire de Cauterets se souvient quand en 1995 le parking est devenu payant: "Le débat était très animé en ville. Tout le monde à Cauterets ne parlait que de ça. Les réactions ont été très diverses et quelques fois très violentes. À l’époque, on était en plein cœur de parc national, créé en 1967 et demandeur d’une meilleure gestion des flux ici. Il y avait cette vision écologique".

Un tarif unique qui permet de financer le fonctionnement du domaine comme l’explique Francis Guiard, directeur de Espace Cauterets, société qui exploite le site de Pont d’Espagne : "On n’est pas qu’un parking. On gère un espace et cet espace-là, il a des besoins, il a des coûts. On paye une équipe de 25 personnes qui travaille ici l’été. C’est de l’organisation et donc des moyens".

En 2018, les recettes du parking payant du pont d’Espagne s’élevaient à 300.000 euros soit 25% du chiffre d’affaire de l’ensemble du site.

Martin Juret et Estelle Henry (avec Guillaume Dussourt)