RMC

"Gilets jaunes": Edouard Philippe annonce le gel de la hausse des taxes sur le carburant, des prix du gaz et de l'électricité pendant 6 mois

RMC
Pour sortir de la crise des "gilets jaunes", Edouard Philippe a annoncé mardi à la mi-journée plusieurs mesures.

"Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la Nation": après plusieurs semaines de mobilisation des "gilets jaunes", le Premier ministre a pris la parole ce mardi matin. Il "faudrait être sourd" pour ne "pas entendre la colère" des Français a-t-il précisé.

Edouard Philippe a ainsi annoncé le gel durant six mois de la hausse des taxes sur le carburant, ainsi que celles des hausses des tarifs de l'électricité et du gaz, trois mesures prévues au 1er janvier 2019, pour apaiser la crise des "gilets jaunes".

Un moratoire - de six mois donc - va être mis en place par l'exécutif qu'il souhaite "large" et qui neutralise, de fait, la hausse des taxes sur les carburants prévue au 1er janvier. Le gouvernement a également suspendu la hausse des taxes prévues sur le gazole non routier (GNR) dans les travaux publics.

Autre mesure qui faisait polémique chez les "gilets jaunes": le durcissement du contrôle technique automobile a également été mis en suspens par le gouvernement.

La concertation locale sur la transition annoncée par l'exécutif face à la crise des "gilets jaunes" se tiendra du 15 décembre au 1er mars. "Le gouvernement a fait des propositions. Peut-être sont-elles insuffisantes, ou inadaptées. Les solutions doivent être différentes dans les grandes villes et les campagnes. Parlons-en, améliorons-les. Complétons-les. J'y suis prêt", a affirmé le Premier ministre lors d'une allocution télévisée depuis Matignon.

La rédaction de RMC (avec AFP)