RMC

Ils recevaient les amendes de leur voiture vendue: Bernadette et son mari ont trouvé une solution

François et Bernadette nous avaient notamment contactés car le couple recevait les amendes du nouveau propriétaire de leur ancienne voiture. Le total s'élèvait à 1.600 euros. Une solution a finalement été trouvée.

François et Bernadette vivent à côté de Gien dans le Loiret. Ils avaient contacté RMC s’engage, en grande détresse, car ils recevaient toutes les amendes du nouveau propriétaire de leur ancienne voiture.

François et Bernadette décident en début d'année de se débarrasser de leur très vieille voiture. Ils la vendent quelques centaines d’euros sur Le Bon Coin. Sauf que, pressés par l’acheteur, ils oublient de lui faire remplir le certificat de cession du véhicule. Le piège se referme. La voiture est toujours au nom du couple et ça l’acheteur le sait.

Quasiment tous les jours, il force son passage au péage d’autoroute, et toutes les contraventions se retrouvent dans la boîte aux lettres de François et Bernadette. Quand ils nous contactent en mars, ils en ont alors pour 1.600 euros d’amendes.

“C’est vrai qu’on a fait une bêtise, ça c’est d’accord. Mais j’ai appelé la police des autoroutes, j’ai appelé la gendarmerie, j’ai tout essayé et il n’y a personne qui peut m’aider. Je ne sais pas comment m’en sortir. Quatre amendes en l’espace de trois jours… Et si je ne paye pas ça va se cumuler. Je fais comment? Je ne peux pas payer tout ça”, affirmait-elle.

À l’époque, on a appelé un avocat, Maître Matthieu Lesage, qui a conseillé à Bernadette et François de contester toutes les contraventions. Et surtout, on a contacté l'ANTS, l'Agence Nationale des Titres Spécifiques, pour que le nom de Bernadette ne soit plus associé à la carte grise de la voiture, ce qui a été fait. Donc aujourd’hui, pas de nouvelle amende à payer. Toutes celles que le couple avait reçues ont été contestées.

Une plainte déposée

François et Bernadette sont apaisés.

"Personnellement ça va beaucoup mieux parce que franchement, j’ai très mal vécu ce moment-là. J’en ai pleuré et maintenant ça va beaucoup mieux je suis moins fâchée, moins stressée, moins en colère. Il y a un poids qui est sorti et c’est un soulagement”, indique-t-elle.

Et ils ont même pu s’offrir quelques jours de vacances. En revanche, le nouveau propriétaire de la voiture continue de faire des siennes. Il force encore les passages au péage et maintenant, il siphonne le carburant dans les stations-services.

C’est la gendarmerie qui a prévenu François et Bernadette. Ils ne risquent plus rien, mais ils ont porté plainte pour usurpation de plaques d’immatriculation. Une étape indispensable pour retrouver le coupable.

Joanna Chabas avec Guillaume Descours