RMC

"Inacceptable": les pompiers manifestent à Etampes après la blessure par balle d'un des leurs

Les pompiers se mobilisent, ce vendredi, à Étampes en Essonne là où un de leurs collègues a été touché par balles le 14 juillet dernier lors d'une intervention.

Les pompiers se mobilisent ce vendredi après-midi à Etampes en Essonne. Ils dénoncent l'agression par balle de l'un des leurs le 14 juillet dernier, touché au mollet par un tir d'armes à feu.

Les soldats du feu se réuniront à 16h45 devant le centre de secours d'Etampes en signe de protestation avant de se rendre dans le quartier de Guinette, lieu de l'attaque. En 10 ans, le nombre d'agressions de pompiers a triplé selon le ministère de l'Intérieur.

"Il est inacceptable d'intervenir et de se faire agresser que ce soit verbal ou physique"

Alexandre Prunet, sapeur pompier en Essonne, responsable du syndicat CFTC-SOA SDIS, espère que l'Etat va réagir face à ces agressions.

"La première chose que l'on demande c'est que les agressions s'arrêtent. Aujourd'hui il est inacceptable d'intervenir et de se faire agresser que ce soit verbal, physique, où jusqu'à l'impensable: se faire tirer dessus.
Il faut que les forces de police aient les moyens suffisants pour que nous, quand on intervient dans des zones sensibles, où il y a des risques de se faire agresser, il y ait les services de police à notre arrivée et qu'ils puissent sécuriser notre intervention. On doit avoir le maximum de protection pour que nos pompiers ne soient pas blessés."

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'était rendu sur place et avait indiqué que désormais une plainte serait systématiquement déposée en cas d’agression d’un pompier lors d’une intervention. 

Garance Munoz (avec J.A.)