RMC

Incendie à Paris: le bilan s'alourdit, une habitante soupçonnée après une "querelle de voisinage"

Dix personnes sont mortes dans un violent incendie qui a ravagé un immeuble du 16e arrondissement de Paris dans la nuit de lundi à mardi, selon un nouveau bilan "encore provisoire" selon les pompiers.

Au moins dix personnes sont mortes dans le sinistre particulièrement violent selon les pompiers. Une trentaine de personnes ont également été blessées selon un bilan toujours provisoire.

"Le bilan peut toujours s'alourdir" a confié la maire de l'arrondissement parisien. "L'incendie a été d'une telle violence... C'est un immeuble très difficile d'accès au fond d'une cour intérieure. Ca a été un sauvetage très périlleux. Le feu a pris au 8ème étage" a précisé Danièle Giazzi sur RMC. 

Une enquête a été ouverte pour "destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort" et confiée à la police judiciaire, a annoncé le parquet de Paris.

"Une habitante serait responsable suite à une querelle de voisinage": Danièle Giazzi, maire du 16ème arrondissement de Paris, était sur RMC mardi matin. 

Selon l'élue, confirmant l'annonce du procureur de Paris, une habitante a été interpellée et placée en garde à vue. "Une habitante serait responsable suite à une querelle de voisinage" a-t-elle précisé au micro de Jean-Jacques Bourdin. "C'est cauchemardesque" souffle-t-elle. Selon le procureur de Paris, Rémy Heitz, la piste criminelle est donc privilégiée.

Le feu, dont l'origine est encore inconnue, a démarré vers 1h du matin selon les pompiers qui évoquent une "scène d'une incroyable violence". Certains habitants de cet immeuble des années 70, comptant huit étages et situé rue Erlanger, se sont réfugiés sur le toit pour échapper aux flammes, alors que de nombreux résidents ont appelé au secours depuis leurs fenêtres. 

Marie Monnier avec Xavier Allain