RMC

J'ai mis 2,5 millions de personnes dans la rue, Macron c'est un petit joueur à côté: le tacle de Fillon sur la gestion de la crise des gilets jaunes

Très discret médiatiquement depuis 2017 et son élimination au premier tour de la présidentielle, l'ancien premier ministre François Fillon s'est exprimé ce jeudi sur l'actualité française depuis la chaîne suisse, RTS.

François Fillon en roue libre. L'ancien candidat à la présidentielle a accordé une interview à la RTS, la radiotélévision suisse dans laquelle il revient sur plusieurs sujets d'actualité et notamment celui des "gilets jaunes".

Une crise des "gilets jaunes" que l'ancien candidat Les Républicains n'a pas hésité à amenuiser et surtout, à en critiquer sa gestion par le chef de l'Etat, Emmanuel Macron.

"C’est pas grand chose cette affaire de gilets jaunes. Il y a eu au maximum des manifestations, 150 ou 180.000 personnes dans toute la France. Quand j’étais ministre des Affaires sociales, j’ai fait une réforme des retraites où j’ai mis 2,5 millions de personnes dans la rue. Macron c’est un petit joueur à côté. Pourtant, il va reculer. Pourquoi? Il y a cette puissance médiatique, puissance de l’image, ce système des réseaux sociaux, qui font que tout d’un coup, on pense que la France est à feu et à sang, que c’est la révolution".

Il a aussi expliqué que "la droite française s'est suicidée avec ses divisions" depuis vingt ans. Et a précisé qu'un retour en politique n'était pas imaginable pour lui. Il est actuellement employé de la société de gestion et d’investissements Tikehau Capital.

La rédaction de RMC