RMC

L'armée française va recruter des écrivains de science-fiction et des futurologues

L’armée française va recruter des écrivains de science-fiction afin qu'ils imaginent des scénarios auxquels même les militaires n'auraient pas songé.

La culture et la science au service de l'armée française. Le tout afin d'avoir, par un œil extérieur, des idées nouvelles en termes de défense et ainsi renforcer les synergies entre les fonctions ministérielles dédiées à la prospective/recherche stratégique, et celles dédiées à l’innovation.

La "Red Team" constituée

Dans un communiqué du 11 juillet 2019, l’Agence française de l’innovation pour la défense (AID) a présenté la première édition du Document d’Orientation de l’Innovation de Défense (DOID). On y apprend la formation d'une équipe baptisée "Red Team", composée de futurologues et auteurs de science-fiction dans l'objectif "d'imaginer au-delà". 

La "Red Team" sera composée de 4 à 5 personnes, chargées de proposer des scénarios de disruption. Leur objectif sera de permettre à l'armée française de rester toujours à la pointe voire un peu au-delà et de conserver son autonomie. Le document précise l'objectif: "Orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir". 

Des travaux qui resteront confidentiels

Ecrivains et futurologues réaliseront des travaux qui resteront confidentiels, compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires. "Les livrables pourront également comporter des notes de synthèse destinées aux différentes armées, directions et services, comportant des scénarios de menaces, et des préconisations en vue de fournir une aide à la décision" précise le communiqué. En revanche, ces écrivains n'auront bien évidemment aucun pouvoir de décision, ni même pourront influencer la stratégie militaire française. 

Lucas Scaltritti avec Julien Vattaire