RMC

La belle histoire d'un couple de faucons de la cathédrale Notre-Dame

Un couple de crécerelles, habitués à nicher dans la cathédrale, est de retour après l'incendie.

C’était une petite tragédie dans la grande. Deux faucons ne se sont pas brûlés les ailes, mais ils ont vu leur maison partir en fumée la semaine dernière. Ce couple de faucon crécelle, installé depuis de nombreuses années sur la façade de la cathédrale Notre-Dame de Paris avait fui pendant l’incendie.

Les deux faucons de retour

L’histoire se termine bien puisque le couple d’oiseau a été de nouveau aperçu depuis la fin de semaine dernière exactement au même endroit, dans son nichoir situé dans un trou du transept, selon un membre de la Ligue de protection des oiseaux en Ile-de-France contacté par nos confrères de 20 Minutes. Si vous passez dans le quartier, vous pourrez donc les admirer virevolter sur le côté est de la cathédrale.

Une espèce protégée

Le faucon crécelle est une espèce protégée, en voie de disparition, actuellement en pleine période de reproduction. D’ailleurs, la femelle doit pondre dans les prochains jours. 

C'est pourquoi, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) rappelle que si le couple devait abandonner ses œufs à cause des travaux de la cathédrale, cela équivaudrait à une remise en cause du cycle biologique de l’oiseau. Ce délit est puni de 150 000 euros d’amende et de deux ans d’emprisonnement par le code de l’environnement.

Matthieu Rouault avec Julien Vattaire