RMC

La raison inattendue pour laquelle le pape refuse que les fidèles embrassent son anneau

Face à de nombreux fidèles, lundi, François avait volontairement caché sa main droite.

La vidéo est très vite devenue virale sur les réseaux sociaux ces dernières heures. On y voit une file de fidèles de l'Eglise se succédant devant le pape François et qui tentent d'embrasser l'anneau que porte le souverain pontife à la main droite.

Sauf que le pape paraît gêné, retire sa main avec brusquerie à chaque tentative, tout en souriant aux pèlerins.

Des commentateurs les plus traditionalistes de l'Eglise, à l'attaque contre le pape, la scène qui s'est déroulé lors de sa visite au sanctuaire de Lorette en Italie, a suscité toutes les interprétations. C'est pourquoi, le Vatican a dû très vite réagir pour éviter que la polémique gonfle.

Motif invoqué: l'hygiène

"Le pape m'a dit que le motif pour lequel il ne permettait pas le baiser à Lorette était l'hygiène. Pas pour lui, mais pour éviter la contagion quand il y a de longues files de personnes. Personnellement, lui aime embrasser les gens", a expliqué jeudi le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, Alessandro Gisotti.

De plus, les génuflexions sont déconseillées aux visiteurs par les membres du protocole du pape François, qui ne les apprécie pas, à l'instar de son prédécesseur Benoît XVI.

Avant cette séquence, la vidéo montre un pape prenant plus de temps à saluer des dizaines de capucins, puis des religieuses. Certains lui serrent la main, d'autres l'embrassent, quelques-uns baisent son anneau pontifical. 

Quel symbole derrière cet anneau?

La bague au centre de toutes les interrogations n'est pas "l'anneau du pêcheur" en argent doré que le pape François a reçu lors de sa messe d'installation et qui symbolise le pouvoir papal. Il s'agit de l'anneau reçu lors de son ordination épiscopale en 1992 à Buenos Aires, relève le journal français La Croix, son "anneau de pêcheur" se trouvant sous la garde de la Secrétairie d'Etat.

Charles Magnien avec AFP