RMC

Les larmes de Laurent sur RMC: "Ils nous saignent! La France n'est plus la France"

Lors de l'édition spéciale de RMC sur les "gilets jaunes", Laurent, auditeur breton, a lui aussi poussé un coup de gueule contre les hommes politiques, avant de fondre en larmes en direct.

Toute la journée de lundi, RMC a ouvert son antenne aux auditeurs pour réagir aux "gilets jaunes". Si certains disent comprendre la lutte et avouent même avoir participé aux violences sur les Champs-Elysées, comme Abdel, d'autres, comme Laurent du Morbihan, ont eu du mal à cacher leur émotion.

"La vie, ce n'est pas se lever à 5h du matin et de ne rien ramener!" a ainsi confié ce père de famille, qui soutient les "gilets jaunes" en Bretagne. 

"On est au pied de l'échelle. On est à la base. Ce ne sont pas les hommes politiques: c'est nous qui les avons mis là, sans nous, ils ne seraient pas là. Ils devaient nous représenter, mais là, ils ne me représentent plus! Ils se prennent pour le nombril du monde, mais ce sont des trous du cul!" explique-t-il à Jean-Jacques Bourdin. 

"Quand ils vont comprendre, ce sera trop tard"

Laurent poursuit: "Les politiques peuvent me parler, je ne les écoute plus. Ils ne correspondent pas à ma vie. Je me bats tous les jours: je travaille du lundi au samedi soir. Et je suis taxé sur tout. Les gens en ont marre..."

Le père de famille qui confie ne pas s'intéresser à la hausse du prix du pétrole mais qui s'inquiéter pour "nourrir ses enfants" marque alors un temps d'arrêt, avant de souffler, des sanglots dans la voix: "Je vais pleurer à l'antenne. On n'en peut plus. Ils nous saignent. Ils n'ont toujours pas compris. Mais quand ils vont comprendre, ce sera trop tard. La France n'est plus la France..."
Jean-Jacques Bourdin et Xavier Allain