RMC

Mal-logement en France: "Les personnes seules ont plus de mal à se loger", déplore le directeur des études de la Fondation Abbé Pierre

Selon l'association Abbé Pierre, 65% des 143.000 Français sans-domicile sont sans conjoint ni enfant à charge. Selon la fondation, c'est un angle mort des politiques de lutte contre la pauvreté.

Quatre millions de personnes en France n'ont pas de logement ou sont mal-logées en France... Selon le rapport de la fondation Abbé Pierre publié aujourd'hui sur l’état du mal-logement en France. Et parmi ces personnes, les plus fragilisées sont les personnes seules, qui sont de plus en plus nombreuses dans la population.

En 2018, le mari de Faïza décède. Du jour au lendemain, elle ne peut plus assumer à elle seul son logement, sa vie change du tout au tout. "Ça fait deux ans que je suis à droite à gauche. J’ai mes affaires chez mes amis, chez ma famille. Je suis fatiguée", confie-t-elle. 

À cours de solution, elle a finalement posé ses valises dans cet ancien commissariat réquisitionné par l’association Droit au Logement. Elle attend une réponse pour un appartement en HLM. 

"J’ai fait la demande de logement il y a un an. Peut-être que je n’ai pas de réponse parce que je suis toute seule", se demande-t-elle.

Le prix des petits logements, trop élevés

Quasiment la moitié des demandes de logement social proviennent de personnes seules, rien d’étonnant pour Fanny Dulin salariée de l’association Droit au logement. "C’est vrai qu’on a de plus en plus de gens qui sont isolés. Le fait d’être seul, ça devient presque une tare", constate-t-elle.

Un constat que partage Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre.

"Les personnes seules ont plus de mal à se loger parce qu’il n’y a pas de petits logements et parce que les prix au mètre carré pour les petits logements sont plus élevés. Et puis quand on est seul, on a un seul salaire. Et donc on voit que les personnes seules sont davantage mal-logées que les couples sans enfants ou ceux avec enfants", détaille-t-il. 

Pour s’adapter aux nouveaux ménages, la Fondation Abbé Pierre réclame la construction de petits appartements en logement social.

"RMC Solidarité Fondation Abbé Pierre"

La crise sanitaire a fait basculer de nombreuses personnes dans la précarité, Cette semaine, RMC s’engage donc aux côtés de la Fondation Abbé Pierre avec "RMC Solidarité Fondation Abbé Pierre". Toute la semaine nous écouterons vos témoignages, et des reportages chaque jour.

Margaux Bédé et Garance Munoz avec Guillaume Descours