RMC

Mort d'Yvan Colonna: Emmanuel Macron appelle "au calme et à la responsabilité"

Le président de la République Emmanuel Macron, invité de France Bleu ce mardi, a essayé d'apaiser les tensions après l'annonce de la mort du nationaliste corse Yvan Colonna lundi soir.

Yvan Colonna est mort, deux semaines après sa violente agression à la prison d'Arles. L'annonce a été faite lundi soir par sa famille et son avocat. Malgré une nuit plutôt calme en Corse, le président de la République Emmanuel Macron, invité de France Bleu ce mardi, a tout de même appelé "au calme et à la responsabilité" après la mort de l'assassin du préfet Erignac, figure nationaliste locale.

"Un homme est mort et je pense que c'est une situation grave. Des conséquences en seront tirées parce qu'on ne peut pas laisser dans nos prisons de tels gestes être commis", a-t-il lancé à confrères avant de rappeler qu'il est "attaché à ce que les Corses vivent mieux. Cela suppose cet esprit de calme et de responsabilité"

Emmanuel Macron a également salué au passage "l'esprit de responsabilité" des élus corses.

Des manifestations extrêmement tendues entre jeunes corses et forces de l'ordre avaient suivi l'agression d'Yvan Colonna, qui était entre la vie et la mort. Sa mort fait craindre un nouvel embrasement de l'île, surtout après la phase du deuil.

Les obsèques du militant indépendantiste doivent avoir lieu dans les jours à venir. Il avait été condamné pour l'assassinat le 6 février 1998 de Claude Erignac, alors préfet de Corse-du-Sud, et pein une peine de réclusion à perpétuité. Le berger avait toujours clamé son innocence.

J.A.