RMC

Noël et coronavirus: notre sélection gourmande pour s'évader en cette fin 2020

Vaccin, économie, politique : comment éviter de se fâcher à Noël?

Vaccin, économie, politique : comment éviter de se fâcher à Noël? - AFP

Qui a dit qu'il fallait absolument passer par la case "dinde et foie gras"? En cette drôle d'année 2020, voici quelques idées pour voyager... depuis sa cuisine.

Il y a ceux qui aiment les repas traditionnels: huîtres, saumon, chapon, dinde ou encore bûche. Sans oublier le foie gras pour les amateurs. Mais en cette année 2020, marquée par le Covid-19 et les confinements, certains d'entre nous rêvent de voyages et d'évasion. Hélas, le virus en a décidé autrement. Mais qu'à cela ne tienne: voici une sélection de cadeaux gourmands qui sentent bon le soleil, les épices lointaines et la vie d'ailleurs. 

Connaissez-vous vraiment la cuisine de Venise?

Dans l'énorme livre de recettes "Polpo" (Ed. Hachette), il est temps de croquer quelques délices tous droits venus d'Italie, ou plus précisément de la "Sérénissime", loin des ruelles touristiques. Pour le repas des réveillons à venir, quoi de mieux que des "olives farcies panées" - présentées par Russel Norman, qui oeuvre dans son restaurant londonien du même nom comme des "délice surprises qui, dès la première bouchée, nous enchantent" - ou encore des "Moscardini", des petits poulpes au piment! 

Et pour le reste du repas? Asperges au parmesan et beurre d’anchois, salade chaude au canard, pizza croustillante à l’aubergine, fritto misto, tiramisu, pannacotta et rhubarbe pochée, spritz… Bref, les 140 recettes de ce livre vous transporteront directement dans les ruelles de la cité des Doges pour une expérience unique.

"Polpo" de Russell Norman et Jenny Zarins (Editions Hachette)

"Polpo" de Russell Norman et Jenny Zarins (Editions Hachette)
"Polpo" de Russell Norman et Jenny Zarins (Editions Hachette) © "Polpo" de Russell Norman et Jenny Zarins (Editions Hachette)

Le soleil du Moyen-Orient

Difficile d'y résister: ici, la grenade côtoie la fleur d’oranger, le zaatar se mêle à l’huile d’olive, les légumes sont rôtis et n'attendent qu'à être croqués. 

A travers trois ouvrages différents - "Liban" de Tara Khattar, jeune cheffe libanais, "Flavour" du maître Yotam Ottolenghi ou encore "Falastin" de Sami Tamimi -, partez vivre un Noël savoureux et unique. Des centaines de recettes - qui domptent les épices, les partagent avec finesse et délicatesse - que se refilent les grands-mères entre elles depuis des décennies, n'attendent que des gourmands attablés pour être testées (et approuvées). Ou quand la cuisine montre une fois de plus que les frontières ne sont faites que pour être traversées. 

"Liban" de Tara Khattar / "Flavour" de Yotam Ottolenghi et d’Ixta Belfrage / "Falastin" de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi (Editions Hachette)

"Bons baisers de Bombay"

Poursuivons ce voyage culinaire des fêtes de fin d'année vers l'Extrême-Orient. Et une escale en Inde. Au programme? Des currys, des dhals, des naans, évidemment. Mais réinventés!

Plus de 100 recettes "twistées": naan roulé au lard, dhal noir, samoussas d’agneau, lassi salé. Et pour changer de la bûche, cette année, misez donc sur l'étonnant et fondant "Gulab Jamun", ce dessert classique de la cuisine de Bombay, des beignets plongés dans un sirop de sucre à servir tous chauds. De se faire de "bons baisers de Bombay" dans les limites des gestes barrière évidemment.

"Dishoom" de Shamil Thakrar, Kavi Thakrar et Naved Nasir (Editions Hachette)

"Dishoom" de Shamil Thakrar, Kavi Thakrar et Naved Nasir (Editions Hachette)
"Dishoom" de Shamil Thakrar, Kavi Thakrar et Naved Nasir (Editions Hachette) © "Dishoom" de Shamil Thakrar, Kavi Thakrar et Naved Nasir (Editions Hachette)

Un tour dans l'espace!

Spécialiste des voyages interstellaires depuis sa cuisine, Thibaud Villanova récidive cet hiver avec "Gastrono Geek 2".

Avec des recettes inspirées de la "pop culture" - de "Star Wars" à "Game of Thrones" en passant par le catalogue Netflix ou Disney... -, notre spécialiste fait embarquer cette fois nos papilles vers des horizons lointains, très lointains. Vers l'infini et aux délices!

"Gastrono Geek 2 - Le Retour" de Thibaud Villanova et Nicolas Lobbestaël (Editions Hachette)

Et pour boire? 

Après ce - long - voyage, faisons une pause. Et se pose une question: quel est le point commun entre l'Ecosse et le Japon? Les amateurs le savent déjà et ont répondu le whisky. 

Ainsi, avec les fêtes, les spécialistes des spiritueux ont dévoilé des éditions spéciales. On peut ainsi noter le "Kirin Fuji Single Grain" (70 cl - 50% vol - 113 euros): on parle ici de notes intenses de confiture de prune équilibrées par une fraîcheur fruitée aux accents de pêche venues tout droit de la distillerie du Mont Fuji, reconnue pour son savoir-faire en matière de distillation. 

Autre choix, plus traditionnel: l'Ecosse avec l'arrivée en France du whisky "Copper Dog". "Assemblage de huit single malts, Copper Dog réunit le meilleur de la région du Speyside, berceau de la distillation en Ecosse" nous apprend la marque née en 2014. Son drôle de nom lui vient tout droit de la petite éprouvette en cuivre utilisée à l'époque des contrebandiers face aux taxes sur l’alcool infligées par l’Angleterre. Le "copper dog" était alors utilisé par les ouvriers des distilleries pour subtiliser du whisky et créer leur propre jus... On n'est jamais mieux servis que par soi-même, hein Père Noël?

Rappelons que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

whisky "Copper Dog"
whisky "Copper Dog" © whisky "Copper Dog"
Xavier Allain