RMC

Nom de famille tronqué à cause d'une décision administrative: Stéphanie a obtenu gain de cause

Stéphanie Jean Dit Gautier avait perdu une partie de son nom de famille à cause d’une décision administrative depuis plus de 20 ans. Mais les choses bougent enfin pour elle.

En novembre dernier, Stéphanie avait contacté l'équipe de "RMC s'engage pour vous' parce que son nom de famille avait été changé après une démarche administrative. En 2001, le procureur de Marseille avait décidé que son nom de famille, "Jean Dit Gautier", n'était pas un nom de famille mais un surnom. Ainsi, Stéphanie ne peut pas s’appeler "Stéphanie Jean Dit Gautier" mais Stéphanie Jean, tout court.

Pour elle, c'est une aberration. Ce nom est dans la famille depuis six générations. "Dans la famille, on est très attachés à ce nom-là. Qu'on me l'enlève, c'était impossible", explique la jeune femme. Mais aucun avocat ne veut prendre son dossier et elle n’a de toute façon pas les moyens. C'est à ce moment-là qu'elle nous écrit.

Le tribunal a reconnu une erreur

Après avoir trouvé des textes de loi qui montrent que Stéphanie a raison, qu’elle peut porter ce nom, l'équipe de "RMC s'engage pour vous" l’a encouragée à écrire au procureur. Et ça a fonctionné !

Il y a deux semaines, Stéphanie a enfin été convoquée au tribunal, qui reconnaît qu’il y a eu une erreur et qu'elle peut bien s'appeler Stéphanie Jean Dit Gautier.

"Ça va être une nouvelle vie pour moi. Dès qu'on va me demander mon identité, d'écrire mon nom, je sais que c'est celui-là. Au travail, je leur ai dit 'vous êtes obligé de m'appeller comme ça', c'est mon vrai nom en entier "Jean Dit Gautier", en trois mots."

"Une nouvelle vie"

Concrètement, ça va changer beaucoup de choses dans la vie de Stéphanie. Sur sa carte d’identité, il y a écrit Stéphanie Jean. Mais sur tous ses autres documents, c’est écrit Stéphanie Jean Dit Gautier. Avec deux noms de famille différents, elle était bloquée dans plein de démarches administratives.

"Ça va faire plaisir de pouvoir l'utiliser en toute tranquilité, comme avant", explique notre auditrice.

Dès que le tribunal rendra officiellement sa décision par écrit début juillet, Stéphanie pourra demander une nouvelle carte d’identité. RMC continuera à la suivre, jusqu’à ce qu’elle ait bien sa carte d’identité dans les mains.

Contactez la cellule RMC s'engage pour vous :
rmcpourvous@rmc.fr

Joanna Chabas, Marie Dupin, Anne-Lyvia Tollinchi avec Maxime Martinez