RMC

"Ce n’est pas possible qu’on m'enlève mon nom de famille": le combat ubuesque de Stéphanie face à l'administration

RMC S'ENGAGE POUR VOUS - Aujourd'hui RMC s'engage pour Stéphanie dont le nom de famille a été changé à la suite d’une démarche administrative anodine.

Le nom de famille de Stéphanie, c’est: Jean Dit Gautier. C'est comme ça qu'elle s'appelait quand elle est née. Mais en 2001 à l'occasion d'une démarche administrative anodine, le procureur de la République de Marseille décide qu'elle n'a pas le droit de porter ce nom: "Jean 'Dit Gautier' " c'est un surnom, pas un nom estime le procureur. Et Stéphanie "Jean Dit Gautier" devient "Stéphanie Jean". 

"Je me dis qu’il y a un malentendu que ce n’est pas possible qu’on enlève mon nom. Tout le monde s’appelle comme ça dans ma famille donc il y a une erreur. C’est comme si on avait enlevé mon identité. Mon nom est acquis depuis 6 générations, il y a encore des mariages à ce nom-là, des naissances", explique Stéphanie au micro de RMC.

Des problèmes quotidiens

Un changement qui engendre beaucoup de problèmes au quotidien parce que sur son acte de naissance et sa pièce d'identité, il y a écrit Stéphanie Jean mais partout ailleurs, elle s'appelle toujours Stéphanie Jean dit Gautier.

"J’ai un justificatif de domicile au nom de Jean, sinon tout le reste est resté au nom de Jean Dit Gautier. Quand on est passé au prélèvement à la source, ils ne me retrouvaient pas. Je veux ouvrir un livret A à ma fille, je ne peux pas parce que ma carte d’identité est au nom de Jean et mon compte est au nom de Jean Dit Gautier. Rien de correspond à ma carte d’identité. Ca fait 20 ans, je voudrais que ça soit rétabli. Ma fille n’a pas de mère administrativement, elle n’aurait aucun droit sur mes biens. Je suis épuisée", lâche-t-elle.

Mais il y a une solution pour Stéphanie? Si ça fait près de 20 ans que Stéphanie bute contre le mur de l'administration, c'est que c'est effectivement assez compliqué. Et d'ailleurs quand elle a contacté des avocats, ils ont refusé de prendre son dossier parce qu'ils disent qu'elle n'a aucune chance. 

Grâce à un juriste, nous avons trouvé des arrêts de la Cour de Cassation qui disent que Stéphanie a le droit de s'appeler Jean Dit Gautier. Elle va donc à nouveau écrire à la procureure de Marseille pour l'alerter sur cette injustice et demander à retrouver son nom de naissance. Elle lance aussi un appel: comme de nombreux Français, Stéphanie n'a pas les moyens de s'offrir les services d'un avocat donc si l'un d'eux accepte gracieusement de l'accompagner dans ses démarches, ce serait vraiment génial.

>>> NOTRE ADRESSE MAIL - Comme Stéphanie, n'hésitez pas à nous écrire à rmcpourvous@rmc.fr

Marie Dupin et Benoît Ballet