RMC

Notre-Dame: quand les chocolatiers viennent au secours de la cathédrale

Certains chocolatiers ont décidé de vendre certains de leurs produits au profit de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, touchée par un incendie lundi dernier.

Du chocolat au secours de Notre-Dame. Certains artisans ont décidé de collecter des fonds pour la reconstruction de la cathédrale parisienne dont le toit a été ravagé par un incendie lundi dernier.

A Amiens, les chocolateries Jean Trogneux proposent même une cathédrale sculptée dans du chocolat au lait, des tours aux vitraux, inspirée de la cathédrale d'Amiens. Comptez 5 euros, intégralement reversés pour la reconstruction de Notre-Dame.

Une fierté pour Jean-Baptiste Trogneux, directeur général: "On a été horrifiés de voir ce qui s'était passé, on s'est dit 'go'. On n'arrive évidemment pas au niveau de M. Arnault et de M. Pinault, mais ça donne une bonne opportunité à nos clients de pouvoir agir à leur échelle à la restauration de Notre-Dame".

"La majorité de nos clients nous félicitent"

A Nevers, ces cloches n'ont à priori rien de surprenant à l'approche de Pâques. Sauf qu'elles sont vendues au profit des travaux. Gros succès: la majorité des clients repartent avec. 

Véronique Griveau, gérante de la chocolaterie, est satisfaite de l'initiative: "La majorité de nos clients nous félicitent. Certains ne sont pas très contents parce qu'ils estiment que ce n'est pas aux clients de payer. Mais chacun fait ce qu'il veut, nous on est content de la faire".

A Strasbourg, chez Julien Kautzmann, le chocolat va aussi prendre la forme d'une cathédrale: "Je pense que les Strasbourgeois qui sont vraiment amoureux de leur cathédrale seront vraiment sensibles à la démarche".

Et les chocolatiers espèrent continuer cette opération solidaire après les fêtes de Pâques.

Laura Taouchanov avec Paulina Benavente