RMC
INFO RMC

Pompier agressé le 1er-mai: "Ce n'est plus tolérable", dénonce un porte-parole des pompiers

Eric Brocardi, porte-parole de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, a dénoncé ce lundi sur RMC le comportement inacceptable d'une manifestante agressant

Un sapeur-pompier, qui tentait d'éteindre un incendie de palettes allumé en marge de la manifestation du 1er-Mai dimanche à Paris, a été agressé par une manifestante, suscitant l'indignation des autorités. La femme a été interpellée et le pompier n'a pas été blessé, a indiqué le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lors d'un point presse en début de soirée.

Eric Brocardi, porte-parole de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, a fait part de son indignation ce lundi matin sur RMC.

"Comme tous les citoyens, on est sous le choc, on ne comprend pas cette réaction. C'est clairement condamnable. Ce n'est plus tolérable ce genre de geste. Se faire remercier de la sorte ce n'est pas normal."

"C'est bien de montrer ces images, car stop, on ne plus tolérer cela"

Le soldat du feu tenait sa lance à eau en direction du feu, rue Alexandre-Dumas, quand une manifestante est venue le bousculer pour l'empêcher d'éteindre l'incendie avant de lui asséner deux coups avec la main sur son casque.

"On était sur de la préservation de biens et de protection des gens. Les flammes montaient jusqu'au premier étage. C'est peut-être dû à un manque d'éducation en termes de protection civile, car ce qui tue ce ne sont pas les flammes, ce sont les fumées."

Ca reste quand même "très isolé" concède le pompier qui estime qu'au final ces images vont aider à sensibiliser la population.

"On ne minimise pas, beaucoup de choses ont été faites au niveau matériel et juridique pour éradiquer les agressions. C'est bien de montrer ces images, car stop, on ne plus tolérer cela", dit-il
J.A.