RMC

Premier week-end reconfiné dans les Alpes-Martimes: de nombreuses opérations de contrôles

De nombreux Azuréens ont en effet fait le choix de se rendre dans le Var et dans les stations de ski pour s’aérer l’esprit.

Il fallait présenter patte blanche pour ce retour de week-end sur le littoral des Alpes-Maritimes. De nombreux contrôles de police et de gendarmerie ont été effectués dans ce département soumis au confinement pour deux week-ends.

Une dizaine de policiers municipaux contrôlent les conducteurs sur le secteur de Nice ouest, chemin du retour des stations de ski. 80% des conducteurs contrôlés ont en effet passé le week-end en montagne comme le constate Aurélie agent, de la police municipale.

“Depuis toute à l’heure, c’est que Valberg et Isola, l’arrière-pays quoi”, indique-t-elle.

C’est le cas notamment de Philippe et Marion. "On se doutait qu’ils étaient là. On est en règle donc tout va bien”, assure-t-elle.

70 opérations de contrôles sur Nice

La grande majorité est en règle, mais certains n’ont pas d’attestation et ne cherchent même pas d’excuse pour expliquer leur déplacement comme cet automobiliste verbalisé par Jean-Charles, chef de service de la police municipale.

“Il m’a dit, j’ai travaillé toute la semaine, il faisait beau, j’ai eu envie d’aller chez des amis. Il est verbalisé à 135 euros”, affirme-t-il.

Il poursuit et insiste sur l’importance de mobiliser des agents visibles sur le terrain. “S’ils savent qu’ils risquent d’être verbalisés, forcément ils vont plus respecter le confinement”, assure-t-il.

>> A LIRE AUSSI - "Je ne suis pas certaine que ce soit la bonne solution": les soignants sceptiques face au confinement instauré à Nice

Après 1h30 de contrôle, 23 voitures ont été verbalisées pour non-présentation d’attestation. Sur ce seul week-end, 70 opérations de contrôles ont été effectuées à Nice.

Kelly Vargin avec Guillaume Descours