RMC

Que sait-on du revenu universel d'activité, promesse de campagne d'Emmanuel Macron?

Les consultations sur le revenu universel d'activité débutent ce lundi. Ce revenu unique devrait permettre de regrouper différentes aides sociales (RSA, APL, prime d'activité).

Regrouper toutes les aides sociales, en une seule: c'est ça l'objectif du revenu universel d'activité. Seraient concernés le RSA, l'APL ou encore la prime d'activité. Ce lundi, les consultations sur cette proposition démarrent afin de définir les contours de la mesure.

La consultation vise notamment à définir quelles aides seront fusionnés. Un guichet unique pourrait centraliser les demandes et s'occuperait du versement, ce qui simplifierait les démarches. Le revenu universel d'activité serait automatiquement versé aux personnes dont le revenu est en dessous d'un certain seuil, seuil qui reste à définir. "La concertation va permettre de définir le périmètre notamment l'âge", a également précisé Christelle Dubos, secrétaire d'État aux Solidarités et à la Santé ce lundi sur RMC.

Un projet de loi en 2020

En contrepartie, le bénéficiaire s'engage à ne pas refuser plus de deux offres d'emplois. Avec ce plan, le gouvernement veut lutter contre la pauvreté, mais surtout simplifier le système d'aides sociales. Aujourd'hui 30% des personnes qui pourraient toucher le RSA ne le font pas car les démarches sont trop compliquées ou ne savent simplement pas qu'elles y ont le droit.

Un projet de loi devrait être proposé sur le sujet dès 2020.

Luc Chemla (avec P.B.)