RMC

Bientôt la fin des centres de vaccination? Certains pourraient fermer cet automne

Le ralentissement de la campagne vaccinale devrait conduire aux fermetures de certains centres de vaccination prochainement.

On les a vus fleurir, dans l'urgence, un peu partout en France en début d'année 2021. C'est peut-être bientôt la fin des centres de vaccination. Ils pourraient, selon le ministère de la Santé, fermer cet automne, ou au plus tard en février 2022. Tout dépendra de la capacité des médecins et pharmaciens libéraux à prendre le relais de la vaccination.

La campagne vaccinale ne cesse de ralentir. Le ministère table sur un nombre d'injections de 2,9 millions de doses par semaine en septembre. Chiffre qui pourrait chuter à 700.000 injections en novembre, et 400.000 en janvier et février.

Certains centres pourraient donc fermer dès cet automne. C'est une conséquence du ralentissement de la campagne vaccinale, le ministère de la santé réfléchit à la fermeture des centres de vaccination.

Attention à l'approvisionnement des pharmaciens et médecins

Dès cet automne, ou au plus tard en février prochain. Ces centres avaient été crées en début d'année, partout en France, dans des gymnases ou des salles des fêtes, afin de vacciner le plus vite possible un maximum de Français. Mais les besoins ne sont plus les mêmes aujourd'hui. Moins de 2millions d'injection la semaine dernière.

Et le rythme devrait continuer de baisser progressivement, pour atteindre environ 400.000 injections hebdomadaires au mois de janvier. Les médecins, infirmiers et pharmaciens libéraux seraient alors largement en capacité de prendre la relève des centres de vaccination.

A condition, préviennent-ils, qu'ils reçoivent les doses de vaccin à temps , et qu'ils ne soient pas de nouveau confrontés à des problèmes d'approvisionnement. Comme ce fut le cas tout au long de l'année.

>>> A LIRE AUSSI - Jour-J pour la vaccination obligatoire des soignants: que va-t-il se passer pour les réfractaires?

Marie Régnier (avec J.A.)