RMC

"C'est la guerre, il n'y a rien du tout": la vaccination s'ouvre à tous les majeurs sous certaines conditions mais les créneaux sont rares

Les créneaux non-pourvus 24 heures à l'avance sont désormais ouverts à tous les majeurs sans restriction. Mais en obtenir un est une tâche ardue.

La vaccination s'est ouverte au plus de 18 ans, pour les créneaux restants avec 24h d'avance sur ce qui était prévu, annonçait mardi sur RMC Stanislas Niox-Chateau sur RMC. Résultat : les sites de réservation comme Doctolib Maiia ou Vitemadose ont été pris d'assaut pour tenter de trouver des créneaux disponibles aujourd'hui, et face à la demande, les fortunes sont diverses.

La recette du succès pour Camille ça a d'abord été de s'entourer pour augmenter ses chances: "J'avais ma grand-mère au téléphone qui essayait d'actualiser en même temps que moi pour essayer de voir où il y avait des rendez-vous". Depuis son petit village breton, elle n'a pas quitté son ordinateur des yeux jusqu'au moment où "pleins de rendez-vous sont apparus": "Cela partait au fur et à mesure je cliquais et on me disait que le rendez-vous n'était plus disponible". Résultat, elle se fera vacciner à Rennes aujourd'hui: "C'est un vrai soulagement", assure-t-elle et invite les autres candidats à persévérer.

"Être vacciné c'est un peu le Graal"

Car la recherche est ardue. Vissé sur sa chaise, Maxime, 23 ans cherche désespérément un créneau à Paris ou proche banlieue: "C'est la guerre, il n'y a rien du tout. On va se faire mal aux yeux et on va rester scotché devant l'écran. Le vaccin est devenu pour lui, un horizon: "En tant que jeune qui sort qui a hâte de retrouver ses amis, être vacciné c'est un peu le Graal, ça fait vraiment comme si le Covid-19 n'existait plus".

Il espère désormais rejoindre les 27% des français ayant déjà reçu une dose de vaccin contre le Covid-19. Mardi, plus de 400.000 primo-injections ont été réalisées, un record pour une journée de vaccination en France. Et si ce rythme se maintenait, l'objectif gouvernemental des 20 millions de premières injections pourrait être atteint le 15 mai. Au 11 mai, le ministère de la Santé recensait 18.505.785 primo injections et 8.243.215 personnes totalement vaccinées.

La rédaction de RMC