RMC

"C'est un geste qui est assez incroyable": il n'y a pas assez de dons de sperme en France

Une nouvelle campagne d'incitation au don du sperme est lancée au vu du manque de stocks et des demandes de plus en plus nombreuses de PMA.

Une nouvelle campagne d’incitation aux dons est lancée, car les banques de sperme sont en situation de pénurie depuis des années. 1 homme sur 2 en âge de donner son sperme serait prêt à le faire selon une étude dévoilée mercredi par l'agence de biomédecine, soit +10 points en un an.

Pénurie aggravée par le succès de la PMA pour toutes les femmes: les autorités avaient planché sur un scénario de 1.000 demandes supplémentaires, mais ce sont en fait 3.500 demandes de PMA supplémentaires qui ont été déposées au mois de septembre.

"Les délais vont être longs. Ca nous paraît très loin"

Conséquence: les couples et les femmes vont attendre encore plus longtemps. Laetitia et Lucile, en couple depuis 6 ans, n'ont plus à aller à l'étranger, elles se rendent à l'hôpital Cochin juste à côté de chez elles. Mais une fois arrivées dans le bureau du médecin, elles réalisent qu'elles n'ont pas gagné beaucoup de temps faute de spermatozoïdes disponibles.

"Là, actuellement, on a dix mois d'attente avant de pouvoir démarrer la démarche de don."

Une pointe de déception pour ces femmes de 28 et 30 ans.

"On a déjà fait des bilans, les examens sont faits, les délais vont être longs. Ca nous paraît très loin, c'est aussi pour ça qu'on garde en parallèle une clinique en Espagne."

"Quand on voit la demande de ces couples qui sont en souffrance, c'est les aider"

A cause du manque de sperme, certaines femmes de plus de 40 ans, pourtant éligibles, ne recevront même jamais leur don dans les temps.

Le gynécologue Michael Grynberg, submergé de demandes de PMA au CHU de Clamart, juge ces délais "catastrophiques" et il prévient : ce n'est que le début si rien ne change.

"Ca va continuer à croître. Donc bien sûr qu'il faut essayer par tous les moyens d'avoir une augmentation du nombre de donneurs. Quand on voit la demande de ces couples qui sont en souffrance, c'est les aider, donc c'est un geste qui quand même est assez incroyable."

Les hommes doivent être âgés de 18 à 45 ans pour donner. selon les derniers chiffres disponibles, il n'y avait que 317 donneurs en 2019.

Nicolas Traino (avec J.A.)