RMC

"C'était sa troisième guerre, les soldats étaient les infirmières": l'émotion après la mort de la doyenne d'un Ehpad à cause du coronavirus

Un petit Ehpad public de campagne, à Mars-la-Tour, a été terriblement frappé par l'épidémie. 22 résidents sur 51 sont morts. Parmi eux, Marguerite, 107 ans et "mémoire" de la commune.

Quasiment la moitié des résidents d'un Ehpad de Meurthe-et-Moselle sont morts en 2 semaines. Ce petit Ehpad public de campagne, à Mars-la-Tour, a été durement frappé par l'épidémie avec 22 résidents sur 51 qui sont décédés.

Des décès "en lien probable" avec le coronavirus, selon l'Agence régionale de santé. L'Ehpad Saint-Dominique ne compte plus que 25 résidents, quasiment tous contaminés. 4 résidents sont eux encore hospitalisés en ce moment.

"Quelle misère..."

La doyenne de Mars-la-Tour et de la maison de retraite fait partie des victimes. Marguerite, bientôt 108 ans, encore en promenade avec son déambulateur le mois dernier. La mémoire du petit village de Lorraine s’est éteinte, regrette sa fille Andrée :

"C'est un tristesse tout ça, c'était sa troisième guerre en quelque sorte vu qu'elle est née en 1912. En 1940 c'était les soldats qui luttaient, là c'est les infirmières. Quelle misère... Ces petites jeunes doivent être traumatisées avec tout ce qui arrive, le personnel est si gentil..."

"Pour certains résidents c'était du jour au lendemain ils n'avaient même pas de symptôme"

Malgré l’interdiction des visites et des repas collectifs, l’isolement total était impossible. Il y a 11 chambres doubles. Un premier résident est décédé il y a à peine 20 jours, et depuis c'est un "enfer" souffle la directrice Stéphanie Remiatte :

"Ca a été fulgurant. Ca s'enchaîne... Pour certains résidents c'était du jour au lendemain ils n'avaient même pas de symptômes. On a été désemparés. maintenant la priorité est de s'occuper de nos 25 résidents dont la majorité ont été testés positifs."

Une équipe de soignants et du matériel ont été envoyés en renfort pour veiller pendant deux semaines sur ces 25 rescapés

Nicolas Traino (avec J.A.)