RMC

Ça fait débat: le cannabis thérapeutique doit-il être autorisé en France ?

Du cannabis thérapeutique

Du cannabis thérapeutique - Capture d'écran RMC Découverte

Un premier pas vers le cannabis thérapeutique. L'agence nationale de sécurité du médicament, a assuré être prête à expérimenter ce traitement. Un soulagement pour les malades qui ne crient pas victoire trop vite cependant.

Le cannabis thérapeutique doit-il être autorisé en France ? L’agence nationale de sécurité du médicament l’ANSM, a annoncé hier qu’elle était prête à expérimenter cette forme de traitement avant la fin 2019. Un comité d’experts a également rendu un avis positif pour un usage thérapeutique du cannabis. L’idée semble donc se concrétiser.

Cinq réunions d’experts sont prévues entre janvier et juin 2019. L’objectif ? déterminer sous quelle forme utiliser le cannabis médical, pour quelle maladie et à quel prix ? Pour Dominique Martin, directeur de l’Agence Nationale du médicament tous les voyants sont au verts.

Une généralisation vers 2020 ?

"Ce qui a été acté c'est le principe", assure-t-il sur RMC. "On est d'accord pour utiliser le cannabis a visée thérapeutique, essentiellement sur le traitement des douleurs réfractaires, des douleurs d'origines neurologiques et certaines formes d'épilepsie. Il y a un cadre qui est relativement bien établi sur le plan scientifique au niveau international", explique-t-il.

"Cette expérimentation devrait pouvoir débuter assez rapidement. Ensuite l'idée serait de pouvoir généraliser l'utilisation dans un cadre définitivement fixé probablement courant 2020", ajoute-t-il.

"On aura le droit de se soigner avec ce qui nous fait du bien"

Le cannabis médical ne sera pas prescrit pour être fumé. Trop nocif pour la santé. L’ANSM privilégie sprays, gélules, patches ou encore les gouttes à base d’extraits de la plante. Pour beaucoup de patients cette annonce est un soulagement. C’est le cas pour David atteint d’une maladie neurologique.

"C'est une bonne nouvelle dans le sens où on aura le droit de se soigner avec ce qui nous fait du bien. On a toujours un peu peur parce qu'on peut être contrôlé et dans ces cas-là, qu'on soit malade ou pas malade on est hors-la-loi. Si on est plus considérés comme des drogués cela fait un poids de moins. En attendant, tant que ce n'est pas officiel on ne va pas crier victoire trop vite", assure-t-il à RMC.

Une vingtaine de pays européens autorisent le cannabis thérapeutique. En France seuls deux médicaments à base de cannabis sont autorisés sur le marché. Mais ils sont beaucoup trop chers pour la majorité des patients.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec G.D.)