RMC

Ce qui sera tranché ce mardi en conseil de défense sanitaire

Le gouvernement va trancher ce mardi différents dossiers concernant la situation sanitaire en France qui inquiète.

Des contaminations qui augmentent, mais une situation qui reste sous contrôle dans les hôpitaux. Selon la Direction générale de la santé, près de 2.000 nouveaux cas ont été détectés en 24h en France lundi. Dans les hôpitaux la situation reste stable, 4.690 malades sont pris en charge, 16 personnes de plus sont en réanimation, 399 sont hospitalisées dans ces services.

La situation française inquiète même à l'étranger, l'Allemagne a déconseillé lundi les voyages de ses ressortissants vers la région parisienne et de la Côte d'Azur. Des indicateurs de circulation du virus scrutés de près par le gouvernement qui a décidé de consacrer toute cette semaine initialement prévue au plan de relance, à la situation sanitaire.

La progression des cas dans les Bouches-du-Rhône inquiète tout particulièrement le gouvernement

L'objectif est de répondre aux préoccupations des Français et faire preuve de pédagogie avant la rentrée scolaire et le retour dans les entreprises de millions de Français après la pause estivale.

Dès ce mardi matin, le président de la République convoque un conseil restreint de défense à la place du conseil des ministres reporté à mercredi. L'occasion de trancher de nombreux dossiers.

Il sera beaucoup question de la situation sanitaire à Marseille. La progression des cas de Covid-19 dans les Bouches-du-Rhône inquiète tout particulièrement le gouvernement dans ce département où l'épidémie avait pourtant été contenue durant la première vague.

De nouvelles aides financières pour la culture

Plusieurs mesures sont actuellement envisagées, fermeture des bars et restaurants en soirée, limitation localement des rassemblements à 10 personnes ou encore réduction de la jauge fixée à 5.000 participants pour les grands rassemblements.

Sous la pression de plusieurs parlementaires de la République en marche, la question de la gratuité des masques obligatoires dès la rentrée pour les élèves de collèges et de lycées sera remis sur la table de ce conseil restreint de défense, tout comme la fin de la distanciation sociale réclamée par le monde de la culture qui devraient, selon nos informations, bénéficier de nouvelles aides financières d'ici à la fin de la semaine.

Jérémy Trottin (avec J.A.)