RMC

Comment faire la différence entre moustique tigre et moustique conventionnel?

RMC
Antoine Cohen expert de la lutte anti-moustiques est venu sur RMC ce samedi pour expliquer ce qu'il faut savoir

De petite taille, noir et blanc, le moustique tigre est présent dans une soixantaine de départements français et transmet des maladies: l'Anses a lancé fin juin une campagne pour lutter contre cet insecte qui inquiète.

Originaire des forêts tropicales d'Asie du Sud-Est, le moustique tigre est installé en France depuis 2004, apporté par les activités humaines, notamment le commerce international de pneus.

Il peut transmettre à l’homme des maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika. L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) lance donc une campagne pour l'identifier et signaler sa présence sur le site signalement-moustique.anses.fr.

"Il est plus urbain que le moustique traditionnel"

Il pique plutôt le jour, se développe particulièrement dans les zones urbaines et péri-urbaines et prolifère dans des réservoirs d'eau ou des récipients: vases, pots, gouttières, comme nous l'a confirmé ce samedi matin sur RMC, Antoine Cohen expert de la lutte anti-moustiques chez Biogents-Caillard:

"Il est reconnaissable à l'oeil nu. Ils n'ont pas du tout la même morphologie, il est noir et blanc. Il est un peu plus petit bien qu'il commence à évoluer. Il vit l'été mais étrangement il craint les fortes chaleurs et peut mourir déshydraté de midi à 15h en plein soleil. Dans les heures chaudes il se met à l'ombre.
Il est plus urbain que le moustique traditionnel. Il a tendance à coloniser les petits points d'eau car la femelle pond à sec contrairement à d'autres espèces. Ils pondent sur des surfaces comme des coupelles, arrosoirs... 80% de la reproduction du moustique tigre se fait chez les gens. On les aide sans trop le savoir"

Pour lutter contre sa prolifération, il faut vider régulièrement les coupelles sous les pots de fleurs, mettre les récipients à l'abri de la pluie, recouvrir les bidons de récupération d'eau de pluie avec des moustiquaires et introduire des poissons dans les bassins d'agrément qui mangeront les larves. Il est aussi conseillé d'entretenir son jardin et de se protéger avec des vêtements longs, amples et clairs, des moustiquaires et des produits répulsifs.

>>> PODCAST - Réécoutez le podcast complet de "Votre jardin" consacré notamment à la chasse aux moustiques tigre

J.A. et AFP