RMC

Confinement: le gouvernement veut reprendre la main en durcissant les mesures

Certains préfets vont encore renforcer les mesures sanitaires. La vente d'alcool et de repas préparés par les restaurateurs pourrait être interdite à partir de 22 heures dans certaines métropoles.

Une nouvelle conférence de presse d'Olivier Véran est attendue en fin de journée. L'occasion pour le gouvernement de faire un point d'étape sur les effets du couvre-feu et de rappeler la situation extrêmement difficile des hôpitaux. Et l'exécutif pourrait en profiter pour resserrer la vis alors que le nouveau confinement donne l'impression d'être plus souple.

De nouvelles mesures à l'échelle locale pourraient être prises. Certains préfets vont encore renforcer les mesures sanitaires. À Paris, la vente d'alcool tout comme celle des repas à emporter préparés par les restaurateurs devrait être interdite à partir de 22h dans les prochains jours.

L'idée d'un couvre-feu abandonnée

Des mesures prises au niveau local après concertation avec les élus, insiste Matignon. Le gouvernement veut montrer qu'il apprend de ses erreurs. Et l'idée d'un retour d'un couvre-feu en Île-de-France, évoqué un peu trop rapidement par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, a tout simplement été abandonné.

Après des jours de polémiques autour de la vente des produits dans les supermarchés, l'exécutif va essayer aujourd'hui de reprendre la main en rappelant que la situation est très tendue des hôpitaux. "Les réanimations sont saturées, les Français doivent en avoir conscience, on ne peut pas oublier les malades", insiste un conseiller du ministre de la Santé qui espère que ce discours de vérité contribuera au meilleur respect du confinement.

Jérémy Trottin (avec Guillaume Dussourt)