RMC

Coronavirus: comment le gouvernement va aider les entreprises impactées ?

-

- - -

En raison du coronavirus, les entreprises du tourisme et de la restauration connaissent une baisse de leur activité. Le ministre de l'Economie promet de les soutenir.

Annulations de salons, de nuits d'hôtels, de réservations au restaurant, fermeture contraintes de salles de cinéma, traiteurs dont les carnets de commandes se vident : l'épidémie de Coronavirus commence à peser sur de nombreuses entreprises. Et ce sont surtout les petites et moyennes entreprises qui trinquent. Elles réclament un soutien immédiat, sonnant et trébuchant de la part de l'Etat.

Le gouvernement leur a promis un étalement de leurs charges fiscales et sociales ou encore le recours à du chômage partiel. Mais ces mesures tardent à être mises en place: sur les 400 demandes d'activité partielle, 140 dossiers ont été traités, assure le ministère du Travail.

Vers la création d'un fond d'urgence ?

Autre problème, la complexité à dédommager ces entrepreneurs: un traiteur qui voit ses commandes annulées pour cause de report d'un salon par exemple risque de ne pas être indemnisé, car la perte d'activité est très rarement couverte par les contrats d'assurance.

Seule solution explique la Fédération française de l'assurance, la création d'un fonds d'urgence, comme lors de la crise des "gilets jaunes", mesure qui n'est pas envisagée à ce jour par le gouvernement 

Juliette Droz (avec G.D.)