RMC

Coronavirus, confinement… Comment expliquer la situation aux enfants?

Parents comme enfants sont concernés par le confinement obligatoire depuis ce mardi midi. Mais comment expliquer cette situation plus qu’inédite aux plus petits? Les explications d’une pédopsychiatre dans "RMC Mobilisation Générale".

Établissements scolaires fermés, parcs et lieux publics interdits et maintenant confinement: la période actuelle s’annonce difficile pour les Français et en particulier pour les enfants.

Alors, pour leur expliquer la crise du coronavirus sans leur faire peur, un seul conseil: "Être à l’écoute, sans dramatiser", explique la pédopsychiatre Marie-Claude Vigier, dans "RMC Mobilisation Générale" ce mardi.

"Rassurer les enfants et leur dire qu’ils ne craignent pas grand chose"

"Il faut rassurer les enfants et leur dire qu’ils ne craignent pas grand chose puisque toutes les données montrent que pour les enfants, il n’y a rien de grave. Reste qu’ils vont expérimenter quelque chose qu’il ne leur arrivera surement qu’une seule fois dans leur vie: être confiné pendant deux semaines ou un mois".

Pour la pédopsychiatre, inutile donc de penser qu’ils ne comprendraient pas. Il faut leur expliquer la situation avec des mots simples et surtout, dédramatiser par le rire et l’amusement.

"Tout ce qui permet d’alléger l’atmosphère, il faut le prendre"

"Je pense qu’on peut expliquer à la grande majorité des enfants le pourquoi de cette chose. Ce sont des citoyens à part entière donc ils comprennent pourquoi on le fait", explique-t-elle.

Et de poursuivre: "Même s’ils ne peuvent plus voir leurs copains ou copines, il faut qu’ils aient le droit de s’amuser, de passer des coups de fil pour rigoler un peu. Ils peuvent aussi écrire dans un cahier tout ce qu’ils aimeraient dire à leurs copains ou copines quand ils les reverront. Tout ce qui permet d’alléger l’atmosphère, il faut le prendre".

En cas de cas de coronavirus dans votre entourage, là aussi, il est nécessaire de l’expliquer aux enfants, selon Marie-Claude Vigier: "Pour les familles où quelqu’un est déjà à l’hôpital, il faut expliquer aux enfants qu’il y a quelqu’un de très malade mais que ça ne veut pas dire qu’il ne va pas sortir de l’hôpital. Quant aux autres, il faut expliquer que la maladie est petite pour la majorité des gens et que là, on est confiné à la maison pour éviter que les gens qui sont en situation d’avoir une maladie grave l’ai mais ce qui n’est pas le cas du commun des mortels".

RMC Mobilisation Générale (avec C.P.)