RMC

Coronavirus: le gel hydroalcoolique toujours difficilement trouvable

Michel-Edouard Leclerc nous affirmait sur RMC mercredi que les stocks de gel hydroalcoolique étaient en train d'arriver. Mais qu'en est-il vraiment? Quand et où va t-on pouvoir de nouveau trouver du gel hydroalcoolique en pharmacie et dans les grandes surfaces?

​En appelant des dizaines de pharmacies jeudi un peu partout en France pour savoir quand elles seraient livrées, c'est presque toujours la même réponse: "Désolé, on a une commande en cours mais on ne sait pas quand les produits vont arriver. Peut-être la semaine prochaine, pas sûr".

Les syndicats de pharmaciens confirment que la situation est généralisée et qu'il n'y a "aucune visibilité sur les commandes", et c'est la même chose dans les grandes surfaces.

Que disent les fabricants?​

Tous affirment être en production continue et assurer des livraisons tous les jours. Les laboratoires Gilbert par exemple expliquent avoir multiplié par 20 leurs moyens humains et matériels. Les labos Cooper affirment quant à eux être passés de 500.000 unités produites en décembre à 3 millions en février, et sans doute environ 6 millions en février.

Une "explosion de la demande bien supérieure à la capacité des industriels à augmenter leur capacité". Résultat dès qu’une pharmacie ou un magasin est réapprovisionnée, les produits sont vendus en quelques heures et sont de nouveau en rupture.

80% des produits sont destinés au marché français, le reste va en Espagne et dans les pays de l’est

La répression des fraudes affirme quant à elle que certains pharmaciens ne vendent pas les produits qu’ils ont en stock car ils ont été commandés avant l'encadrement des prix, et ils ne souhaitent pas vendre à perte. La DGCCRF leur a donc indiqué mercredi qu’ils pouvaient commercialiser les produits commandés avant la publication du décret au-dessus du prix réglementaire sans risquer une amende.

Il y a aussi la question de la part de la production qui part vers l’étranger puisque les gels hydroalcooliques n’ont pas été réquisitionnés par l’Etat. Les industriels sont donc libres de vendre leur gel à qui ils souhaitent. Selon le groupe Sanytol, 80% des produits sont destinés au marché français, le reste va en Espagne et dans les pays de l’est.

Et la fabrication de gel par les pharmaciens ça fonctionne?

​Là encore c’est compliqué. Selon l’Union des syndicats de pharmaciens d'officine les professionnels ont du mal à se procurer la matière première nécessaire pour la fabrication à savoir l'alcool... Il y a aussi des ruptures de stocks sur les flacons. Les pharmaciens demandent d’ailleurs aux Français de revenir avec le flacon qui leur a été fourni...

Marie Dupin