RMC

Coronavirus: les Français d'origine asiatique dénoncent un racisme de plus en plus virulent

Les Français ayant des origines asiatiques remarquent une flambée de remarques et insultes racistes depuis l'épidémie de coronavirus qui se propage depuis la Chine.

Avec l'arrivée du coronavirus en France, des personnes ayant des origines asiatiques dénoncent sur les réseaux sociaux des insultes, des agressions et un comportement raciste de plus en plus virulent.

En sortant de la salle de sport avec un ami, dimanche soir, ce jeune homme d'origine asiatique est pris à partie par un groupe d'adolescents. Il se dit aujourd'hui résigné.

"Quelqu'un passe devant moi et crie: 'Baaaah Coronavirus, coronavirus' en nous désignant, en se foutant de notre gueule, sans nous regarder... J'étais un peu dégoûté.
Ils ont commencé à se foutre de nous parce que ça vient de la Chine. Mais parce que je suis asiatique, j'ai l'habitude du racisme."

"Un prétexte pour déverser leur haine, leur racisme, qui n'est pas lié au coronavirus"

Des témoignages comme celui de ce jeune-homme, Sacha Lin Jung peut en raconter des dizaines. Responsable du pôle citoyenneté de l'association des Chinois résidant en France, il dénonce un racisme exacerbé par l'émergence du coronavirus.

"Il y a une espèce d'ostracisation de toutes les personnes françaises asiatiques. Mais ce qui me fait le plus peur c'est vraiment que des personnes en fasse un prétexte pour déverser leur haine, leur racisme, qui n'est pas lié au coronavirus mais tout simplement à une forme de xénophobie."

Une crainte partagée sur les réseaux sociaux, à travers le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus, et un discours raciste décomplexé ravivé par l'annulation des festivités du Nouvel An chinois à Paris.

Anaïs Bouitcha et Nicolas Baggioni (avec J.A.)