RMC

Covid-19: des anciens sportifs de haut niveau devenus soignants en première ligne face au virus

Ils se servent de leur mental d'anciens sportifs de haut niveau pour faire face à cette crise sanitaire.

Ils sont les plus exposés face à la pandémie de Covid-19: médecins, infirmiers, aide soignants, ils risquent chaque jour leur vie pour en sauver d'autres. Et parmi le personnel hospitalier, il y a d'anciens sportifs français de haut niveau. Désormais médecin ou infirmières, ils font 12 heures de garde par jour pour sauver des vies. Et dans ce combat inédit, leur passé de sportif les aide à avancer.

Ancienne basketteuse professionnelle, Léna Badiane est au cœur de la crise au service réanimation d’un hôpital de l’Essonne. Choquée par la violence du coronavirus, l’esprit d’équipe développé lors de sa carrière lui est indispensable.

“C’est aidant parce qu’on ne se sent jamais seul. Et ça, c’est aussi l’avantage de la réanimation. Il y a toujours une collègue, infirmier, aide soignant réanimateur. Forcément, j’essaye d'utiliser toutes les armes que j’ai pu avoir en tant que sportive de haut niveau pour tenir le coup”, explique-t-elle.

Crainte d'un afflux de patients dans toutes les régions

À Lyon, l’ancien joueur de rugby devenu médecin du sport, Romain Loursac s’est porté volontaire pour permettre aux urgentistes de la Croix Rousse de se concentrer sur le Covid-19. La situation n’y est pas encore critique, mais l’inquiétude d’un tsunami est présente.

“L’hôpital a pu se préparer à accueillir les patients qui vont en avoir besoin dans les jours qui arrivent. Est-ce que ce sera suffisant ? Quand on voit ce qui à Paris ou dans le Grand-Est, on est forcément un peu inquiet là-dessus”, indique-t-il.

Comme ils l’ont fait pendant leur carrière, Léna et Romain vont se battre dans les prochains jours pour sauver les autres.

Anthony Rech avec Guillaume Descours