RMC

Covid-19: la France suspend les arrivées en provenance d'Afrique australe après la détection d'un nouveau variant

Le variant B.1.1.529 présente un nombre "extrêmement élevé" de mutation, selon le ministère de la santé local.

Coup de massue pour les voyageurs. La France suspend immédiatement les arrivées en provenance de sept pays d'Afrique australe, dont l'Afrique du Sud, en raison de "la découverte d'un nouveau variant du coronavirus particulièrement préoccupant", a annoncé Matignon à l'AFP vendredi.

Cette mesure, appliquée "pour une durée minimale de 48 heures", concerne également les voyageurs venant du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d'Eswatini. "Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l'un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR", ajoute également Matignon.

>> A LIRE AUSSI - "Potentiellement très contagieux": ce que l'on sait du nouveau variant du Covid détecté en Afrique du Sud

Le ministère de la Santé a annoncé vendredi un premier cas en Israël du nouveau variant du Covid-19 détecté d'abord en Afrique du Sud et qui présente un potentiel de propagation très rapide, selon des scientifiques.

En Allemagne, où la barre des 100.000 décès imputés au Covid-19 a été franchie jeudi, seuls les citoyens allemands seront autorisés à rentrer d'Afrique du Sud à partir de vendredi soir, et à condition de respecter une quarantaine de 14 jours, même s'ils sont vaccinés, a annoncé le ministre sortant allemand de la Santé Jens Spahn.

L'Italie a aussi interdit vendredi son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe "au cours des 14 derniers jours". En Asie, Singapour a annoncé une interdiction similaire à compter de dimanche, sauf pour ses ressortissants et résidents. 

Cette annonce constitue un nouveau coup dur pour le tourisme en Afrique du Sud, juste avant l'été austral quand les parcs animaliers et hôtels font normalement le plein. 

La rédaction de RMC (avec AFP)