RMC

Covid-19: peut-on choisir la marque de son vaccin?

Il y a des déséquilibres dans les prises de rendez-vous, sachant que le vaccin Astrazeneca est boudé par les Français. Plusieurs centaines de créneaux de Moderna étaient disponibles lundi sur Doctolib.

"Il ne sera pas possible de choisir votre marque de vaccin", affirmait début janvier le ministre de la Santé Olivier Véran. Et pourtant quatre mois plus tard, vous avez aujourd'hui le choix entre les trois vaccins autorisés en France: Astrazeneca, Moderna et Pfizer.

>> A LIRE AUSSI - AstraZeneca: l'agence européenne du médicament reconnaît l'existence d'un lien avec des cas de thromboses

Il y a d'abord une logique de transparence, explique Doctolib, la plateforme qui centralise les créneaux de vaccination. Les Français ont le droit de savoir quel vaccin leur sera injecté dès la prise de rendez-vous. Lorsque vous êtes éligible à la vaccination, le site vous propose effectivement une, deux ou même parfois les trois marques de vaccins en fonction de l'établissement sélectionné. 

Vacciner au plus vite

"On ne peut pas se permettre de choisir pour le patient", poursuit la plateforme Doctolib car les protocoles vaccinaux ne sont pas les mêmes en fonction de la marque, notamment l'écart entre la première et la seconde injection. Le patient doit être disponible. Il y a également une logique de stock: trop de doses seraient perdues si les patients découvraient leur vaccin le jour de l'injection. 

Le ministère de la Santé met lui en avant un besoin de simplicité et rappelle que l'objectif est qu'un maximum de Français soient vaccinés le plus vite possible.

Pierrick Bonno avec Guillaume Descours