RMC

De plus en plus de réveils intelligents et impitoyables sur les tables de nuit

Pas toujours facile de se réveiller le matin. Les réveils deviennent de plus en plus intelligents et tous les moyens sont bons pour nous tirer du lit.

Comme beaucoup d’autres objets de la vie quotidienne, nos réveils sont en train de devenir de plus en plus intelligents. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Amazon, Google, Lenovo travaillent sur le sujet. Beaucoup sont équipés d’un assistant vocal, ce qui est quand même très pratique pour le régler. Plutôt que de le régler tous les soirs, je vais simplement lui demander à voix haute de me réveiller à 6h50 avec ma radio préférée. Je peux aussi lui demander de me raconter une histoire pour m’endormir, de me donner les infos le matin quand je me réveille, ou de me réveiller avec un morceau de Metallica, lui demander le score du match de foot de la veille.

Mais là où ça va plus loin de c’est que certains modèles comme celui-ci, vont suivre votre sommeil et vous donner des conseils pour mieux dormir. Celui que j’utilise depuis quelques jours par exemple, le Nest Hub.Mais là où ça va plus loin de c’est que certains modèles comme celui-ci, vont suivre votre sommeil et vous donner des conseils pour mieux dormir. Un résumé de vos phases de sommeil, la durée totale, ce qui permet d’apprendre au fil des nuits l’heure de coucher et de lever optimale. Certains modèles vont même communiquer avec les objets connectés de la maison, par exemple contrôler la caméra de sécurité avant d’aller dormir ou démarrer la machine à café au moment du réveil.

En parlant de café, mon préféré, c’est le “coffee brewing alarm clock”, le “réveil cafetière”. Une idée de génie. On programme le réveil, et quelques minutes avant la machine se met à percoler et vous prépare une bonne tasse d’espresso bien serré, dont l’arôme vient chatouiller vos narines encore endormies. Il y a même un petit compartiment réfrigéré pour le lait et la crème.

Ça, c’est la méthode douce pour se réveiller. Mais il existe aussi des réveils impitoyables

Si comme moi, vous avez tendance à appuyer sur le bouton “cinq minutes de plus” une fois, deux fois, trois fois jusqu’à vous rendre compte que vous devez être au travail dans un quart d’heure, je vous ai fait une petite sélection de réveils impitoyables qui vont vous forcer à vous lever. Le premier s’appelle le Clocky. C’est un petit robot réveil et quand il sonne, non seulement, il déclenche une alarme stridente, mais en plus, il s’échappe de votre table de nuit et il se met à rouler partout dans la chambre, à tourner n’importe comment et il va bien falloir vous décider à vous lever pour aller le chercher.

Vous allez devoir le poursuivre, mal réveillé, partout dans l’appartement. Idéal pour se cogner le petit doigt de pied dans un coin de table. D’autres prennent la forme d’un drone qui s’envole en diffusant un son strident ou encore le réveil casse-tête, qui ne s’arrête de sonner que lorsque vous avez résolu un problème de maths. Ou enfin, un réveil déchiqueteur de billets. On tape là où ça fait mal, au porte-monnaie. Le principe de ce réveil est particulièrement simple et impitoyable, puisque c’est un réveil couplé à une déchiqueteuse à papier. Le soir, avant de vous coucher, vous placez un billet réel sur le réveil. Le matin, il sonne, et si vous n’êtes pas suffisamment rapide pour éteindre le réveil, le billet va être impitoyablement détruit. Plus le billet est gros, plus c’est efficace évidemment.

Beaucoup d’entre vous se réveillent avec la radio. Une petite application qui vient de sortir et que je vous conseille qui s’appelle RadioPlayer et qui veut réinventer le poste de radio à l’heure du numérique. Plutôt que de télécharger l’application de chaque radio individuellement, c’est la même application pour toutes les radios de France. Une interface à la Netflix, très facile pour retrouver ses contenus préférés, tous les podcasts aussi. On peut aussi obtenir des contenus en fonction de la géolocalisation.

Anthony Morel