RMC

Durant le confinement, les routiers peuvent rouler plus longtemps et le dimanche

RMC
Ces dérogations sont accordées pour une période de 30 jours, selon cet arrêté du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Ils font partie des "héros du quotidien" durant le confinement. Les routiers sont autorisés pendant un mois à rouler plus longtemps que d'habitude, et même le dimanche, pour assurer l'approvisionnement des secteurs sensibles malgré l'épidémie de nouveau coronavirus, selon deux arrêtés parus samedi au Journal officiel. Un premier arrêté permet temporairement une "augmentation de la durée journalière de conduite, dans la limite de dix heures par jour ou de onze heures par jour, deux fois par semaine".

La durée hebdomadaire de conduite pourra aussi atteindre 60 heures par semaine et 102 heures sur deux semaines consécutives. Ces dérogations sont accordées pour une période de 30 jours, selon cet arrêté du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Un second texte du même ministère lève les interdictions habituelles de circulation le dimanche des véhicules de transport de marchandises de plus de 7,5 tonnes.

En temps normal, leur circulation est interdite les samedis et veilles de jours fériés à partir de 22 heures et jusqu'à 22 heures les dimanches et jours fériés. La levée de cette interdiction est valable "jusqu'au 20 avril 2020 inclus", précise le ministère. Il évoque "la nécessité impérieuse de maintenir la chaîne d'approvisionnement et la circulation des véhicules de transport de marchandises afin de faire face aux conséquences de cette crise épidémique".

Par ailleurs, Elisabeth Borne assure que de nombreux équipements ont déjà rouverts sur les autoroutes. Sur RMC, de nombreux routiers ont apporté leurs témoignages sur la fermeture des équipements autoroutiers. Plus de douches, de sanitaires ou de restaurants, confiaient-ils au micro de RMC.

La rédaction de RMC (avec AFP)