RMC

Ecoles, stades, files d'attente...  Où va-t-on devoir continuer à porter le masque?

Didier Giraud

Didier Giraud - RMC

L'annonce surprise de la fin du masque obligatoire a été faite mercredi midi Jean Castex à l'issue du Conseil des ministres. La raison évoquée par le gouvernement c'est la situation sanitaire qui s'améliore plus vite que prévu.

Nouvelle étape vers un retour à la normale: le port du masque en extérieur n'est désormais plus obligatoire, sauf cas de promiscuité. Et à partir de dimanche fini le couvre-feu en France. Deux mesures annoncées par Jean Castex, en raison d'une amélioration plus rapide que prévu de la situation sanitaire.

Respirer, enfin. La France se libère du masque en extérieur et du couvre-feu. Cela faisait 8 mois que nous n'étions plus totalement libres de sortir de chez nous à n'importe quel moment et partout en France. La fin du port du masque en extérieur, c'est dès ce jeudi. Mais attention, il y a des exceptions au retrait du masque. Nous devrons encore le garder dans plusieurs circonstances. 

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: le couvre-feu à 23h levé dès dimanche annonce Jean Castex

Nous allons d'abord devoir garder le masque lors des regroupements, dans les lieux bondés comme les tribunes des stades, les concerts en plein air, les festivals ou tout autre événement.

-
- © -

Fin du port du masque aussi dans les cours d'école

L'obligation du port du masque reste également en vigueur dans les files d'attente, devant les commerces, les cinémas et les théâtres et également dans les allées des marchés en plein air. Bref dès que la distanciation physique ne peut pas être respectée. 

La France suit ainsi l'exemple de plusieurs de nos voisins européens comme la Belgique. De nombreux experts s'accordaient à dire que le port du masque en extérieur n'avait plus vraiment d'intérêt. Selon une source gouvernementale, l'obligation de port du masque est également levée dès ce jeudi matin dans les cours de récréation des écoles. Conformément à l'avis du Haut conseil de la santé publique.

A partir du 20 juin à 6h, les Français vont ainsi pouvoir sortir sans restriction pour la première fois depuis l'instauration il y a huit mois des premiers couvre-feu pour faire face à la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. Cette libération intervient dix jours avant la date prévue du 30 juin car "la situation s'améliore plus vite que nous l'avions espéré", a annoncé le Premier ministre Jean Castex dans une déclaration à l'issue du Conseil des ministres. 

Pierrick Bonno avec Guillaume Descours