RMC

Ehpad recherche personnel désespérément: des formations express pour les demandeurs d'emploi

Depuis deux ans, dans la région Occitanie, les demandeurs d’emplois peuvent se former au métier "d’accompagnants en gérontologie". Un métier à mi-chemin entre auxiliaire de vie et aide-soignant.

Après avoir passé deux ans dans la restauration, Jérémy, 22 ans, a décidé de se réorienter en optant pour une formation "d'accompagnant en gérontologie": "La formation elle est super. Elle dure trois mois, c’est quelque chose qui est largement mieux, théorique comme pratique. Il y a un emploi sur à la clé, et ça c’est ce qu’il y de plus important", explique-t-il enthousiaste au micro de RMC.

Serge Lemaitre, directeur régional de Pôle emploi a encouragé cette expérience dans la région Occitanie, car comme partout, le secteur de l’aide aux personnes âgées est en forte tension:

"Aujourd’hui, en Occitanie, au moment où je vous parle, il y a plus de 500 postes d’aides-soignants qui sont vacants dans les maisons de retraites de notre région. Et aujourd’hui, je n’ai pas de demandeurs d’emplois assez nombreux pour répondre à ces besoins". 

300.000 emplois nécessaires d'ici à 2030

Porté par deux organismes de formations, La Croix Rouge et le Greta, ce projet a été adapté aux exigences du terrain insiste Martine Danès, la déléguée régionale du Synerpa, le syndicat des maisons de retraites privées :

"La crise sanitaire a mis en évidence que l’on avait besoin de soignants formés et diplômés. Avec une formation qui va donner les compétences taillées sur mesure pour répondre aux besoins des professionnels et pour exercer à l’Ehpad".

Et selon le syndicat, d’ici à 2030, il faudra créer 300.000 emplois pour accompagner les personnes âgées. 

Jean-Wilfried Forquès (avec G.D.)