RMC

En Martinique, des manifestations contre le pass sanitaire, dégénère: une pharmacie incendiée

Un vaccinodrome et une pharmacie ont été incendiés tout comme 5 véhicules.

Affrontements avec les forces de l'ordre et dégradations samedi soir à Fort-de-France en marge d'une manifestation contre l'instauration de nouvelles mesures sanitaires en Martinique.

Un vaccinodrome et une pharmacie ont été incendiés tout comme 5 véhicules. Un hypermarché a aussi été pillé. 3 personnes ont été interpellées.

>> A LIRE AUSSI - Tente de dépistage attaquée: "Traiter un professionnel de santé de 'collabo', ça doit être condamnable", juge Frédéric Abecassis

Face à l'intervention policière, des palettes, pneus et divers objets ont été incendiés et des brasiers allumés, avec de nombreux dégâts, comme l'explique le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles.

“Les dégradations ont concerné quelques commerces qui ont été pillés, un centre de vaccination qui a connu un début d’incendie et une pharmacie qui a été dégradée. Il y a aussi quelques véhicules incendiés. Ces violences urbaines ont réuni une centaine de personnes avec un profil plutôt de casseurs, de violences contre les forces de l’ordre. Cette centaine d’individus au plus fort, fait l’objet de toutes les attentions des services de police et de gendarmerie. C’est pour ça qu’il y a trois interpellations qui ont été faites et il y en aura encore plus avec les enquêtes de police qui se poursuivent de manière à arrêter les casseurs”, indique-t-il.

Depuis ce week-end sur l'île et pour au moins 3 semaines, le couvre-feu est ramené à 19 heures. En journée, une attestation est obligatoire pour se déplacer au-delà d’un rayon de plus de 10 km du domicile. Les restaurants et salles de sport sont aussi fermés.

La rédaction de RMC