RMC

"Gilets jaunes": Téléthon, Ligue 1, marchés de Noël, grands magasins.... Les événements annulés ou perturbés ce week-end

Certaines marchés de Noël, plusieurs animations du Téléthon, des matchs de football ou encore les fameux grands magasins du Boulevard Haussmann à Paris sont impactés par le mouvement des "gilets jaunes" ce week-end.

C'est une des conséquences du "mouvement des gilets jaunes" : l'annulation de nombreuses animations et événements qui devaient avoir lieu ce week-end dans toute la France. A commencer par certains marchés de Noël.

À Avignon notamment, dans le Vaucluse, face aux casseurs, samedi dernier, les commerçants ont été choqués. 16 exposants sur 25 ont ainsi annulé leur venue au marché de Noël: l'événement a été finalement annulé.

D'autre marchés de Noël sont fortement impactés. Exemple à Tours les commerçants des chalets estiment que les pertes sont de 30 à 40%. Il faut dire que samedi dernier les chalets ont dû fermer à 15h en raison des débordements près de l'hôtel de ville.

A Marseille tout s'était arrêté à 13 heures samedi dernier. Les animations de Noël à Toulouse, elles, ont été perturbées par les manifestations de lycéens et les débordements en centre-ville.

En régions, la ville de Bordeaux a décidé de fermer une dizaine d'établissements culturels et lieux publics, dont la grande bibliothèque de Bordeaux-Mériadeck, le musée d'Aquitaine, le musée des Beaux-Arts, le musée des Arts Décoratifs et du Design, mais aussi le Jardin Botanique et l'opéra. Un salon du livre prévu au Grand Théâtre a également été annulé, et un "marché de Noël solidaire" reporté.

A Bourg-en-Bresse, la Fête des lumières n'aura pas lieu.

Les musées parisiens fermés

D'autres événements culturels associatifs et sportifs sont aussi annulés ou reportés.

A Paris, où les craintes de violences sont les plus grandes, une douzaine de musées (dont le Louvre, le Musée d'Orsay, le Grand Palais, le Musée de l'Homme ou le Musée d'Art moderne) ont décidé de ne pas ouvrir leurs portes samedi, ainsi que d'autres sites très touristiques emblématiques de la capitale, comme la Tour Eiffel (déjà fermée le samedi 24 novembre) et les Catacombes. L'Arc de triomphe, objet de dégradations la semaine passée, restera fermé. 

Parmi les spectacles, l'Opéra, le théâtre Marigny et le théâtre des Champs-Elysées ont annulé leurs représentations. Les visiteurs ne pourront pas non plus profiter des expositions du Grand Palais et du Petit Palais. Un festival de musique électronique qui devait se tenir place de la Bourse est aussi annulé.

Evidemment le Téléthon qui devait être organisé place de la Concorde au pied des Champs-Elysées a été obligé de déménager en studio. D'ailleurs plusieurs animations "Téléthon" prévues partout en France ne pourront pas se tenir comme le village Téléthon à Bordeaux.

Une partie des grands magasins du Boulevard Haussmann, à Paris, comme Le Printemps resteront porte close à deux semaines de Noël. Les enseignes Galeries Lafayette Haussmann, BHV Marais et Galeries Lafayette Montparnasse seront fermées, selon un communiqué de la marque. A Saint-Etienne, la plupart des centres commerciaux n'ont pas ouvert leurs portes ou ont fermé en fin de matinée face à des "gilets jaunes qui menaçaient d'y pénétrer ont indiqué plusieurs directeur de centres commerciaux. 

La SPA a annulé son traditionnel "Noël des animaux", qui devait se ternir ce weekend place de la République, à Paris. 400 chiens et chats devaient y être proposés à l'adoption, dans un le cadre d'un refuge éphémère. 

Certaines villes ont décidé de maintenir leurs animations

C'est le cas de la ville de Lyon qui a décidé de maintenir la Fête des lumières ce week-end malgré un rassemblement de gilets jaunes annoncé samedi.

Par ailleurs les associations qui appellent à une mobilisation mondiale pour le climat demain ont décidé de maintenir leurs défilés. 

Le parcours de la Marche pour le Climat prévue samedi à Paris a été modifié, pour éloigner l'événement des Champs-Élysées où des "gilets jaunes" ont de nouveau appelé à manifester. 120 cortèges ont déjà été mis en place, malgré les mises en garde du ministre de l'intérieur Christophe Castaner.

La Ligue 1 décimée

La moitié des matches de la 17e journée de Ligue 1 ont été reportés : PSG-Montpellier, Toulouse-Lyon, et Angers-Bordeaux, qui devaient avoir lieu samedi, Monaco-Nice, prévu vendredi soir en ouverture de cette 17e journée, et enfin la rencontre entre Saint-Etienne et Marseille, programmée dimanche soir.

Seules cinq affiches restaient maintenues jeudi en début de soirée: trois samedi à 20h, Guingamp-Amiens, Nîmes-Nantes et Rennes-Dijon, et deux dimanche, Strasbourg-Caen à 15h00 et Lille-Reims à 17h00.

CARTE - "Gilets jaunes": où se trouvent les blocages?

En marge, des blocages en régions sont également prévus. A l'image de précédents week-ends, certains axes routiers, autoroutiers ou encore des accès à des centres commerciaux. Certaines stations-service connaissent des pénuries partielles ou totales. 

Qu'en est-il dans votre ville, votre région? Votre département est-t-il impacté par ce mouvement? 

Le site blocage17novembre.com dresse une carte des points de blocages en temps réel.

Matthieu Rouault (avec XA)