RMC

"Il y a une tension, une forme de pessimisme": le constat inquiétant de la Mutualité française

Eric Chenut, président de la Mutualité française, note ce jeudi matin sur RMC que les statistiques ne sont guère optimistes sur l'état de santé des Français.

Les Français sont-ils en meilleure ou moins bonne santé qu'avant la crise sanitaire? Eric Chenut, président de la Mutualité française, qui représente 520 mutuelles, note ce jeudi matin dans "Apolline Matin", sur RMC et RMC Story, que les chiffres montrent que psychologiquement, les Français ne sont pas dans la période la plus heureuse de leur histoire.

"En termes de santé mentale, les statistiques le montrent, l'état s'est plutôt dégradé du fait de la crise sanitaire. Il y a une tension, une forme de pessimisme un peu rampant, on le constate."

Nombre de passages à l'acte de suicide, chiffres des addictions... Les divers indicateurs ne sont pas bons, selon lui. Les mutuelles ont ainsi proposé la prise en charge de quatre consultations neuro-psychologiques. "Plus de 700.000 personnes en ont déjà bénéficié entre avril et septembre", confirme-t-il.

"Lutter contre la sédentarité, c'est le moyen de rester en bonne santé"

En termes de santé physique, Eric Chenut n'est pas plus optimiste. 

"Je ne suis pas complètement sûr que les Français aillent bien. On a des vraies difficultés dans ce pays pour mesurer ce qu'est le renoncement aux soins".

Le renoncement étant un mal sous-estimé selon lui. Il faudrait ainsi mettre le paquet sur la prévention et la promotion de l'activité physique et sportive notamment. "Lutter contre la sédentarité, c'est le moyen de rester en bonne santé et d'éviter des maladies cardio-vasculaires et l'obésité", note-t-il.

>>> A LIRE AUSSi - "Le chômage nuit à la santé": une étude révèle l'impact du chômage sur les personnes sans emploi

La rédaction