RMC

"Je me réveille le matin et j'ai des manifestations bizarres": quand le coronavirus fait perdre le sommeil à ces Français

Entre angoisses et manque d'activité, certains voient leur sommeil perturbé en plein confinement et alors que la pandémie de coronavirus bat son plein.

Entre inquiétude, ennui ou manque d'activité, difficile de bien dormir en pleine période de confinement. Les angoisses des Français impactent leur sommeil en pleine crise sanitaire alors que 81% d'entre eux redoutent de voir mourir leurs proches du covid-19, et 62% craignent pour leur propre vie face au coronavirus, selon un sondage IFOP pour Depanneo, paru vendredi dernier. Les chiffres révèlent également que 75% des Français ont peur de contaminer les membres de leur entourage sans le savoir. Des inquiétudes qui rendent les nuits parfois compliquées.

Dans les rues désertes de Paris, Younes qui s'est autorisé une courte sortie pour courir évoque une perte de rythme et de sommeil depuis le début du confinement:

"Je suis passé de 20 heures de sport par semaine à 2 heures. Je fais du triathlon donc nager et faire du vélo c'est désormais impossible. Le soir je suis en manque d'activité physique. Je me réveille entre trois et quatre heures du matin pendant une heure et j'ai du mal à me rendormir ensuite", explique ce grand sportif au micro de RMC.

"J'ai constamment les pieds moites"

Le rythme de vie est ainsi perturbé parfois doublé d'une angoisse permanente. Confiné chez lui et au chômage partiel, Hubert vit dans la peur de tomber malade. 

Et ses nuits sont longues: "Deux jours après avoir arrêté le télétravail, je me suis réveillé en sursaut et grelottant. Je me suis dit que j'avais attrapé le coronavirus. Je me réveille le matin et j'ai des manifestations bizarres. Cela fait quinze jours que j'ai constamment les pieds et les mains moites. Je fais constamment des cauchemars".

Que vous soyez trop peu fatigué ou trop angoissé, il existe des techniques simples pour mieux dormir, notamment tenter de garder le rythme en se couchant à la même heure que d'habitude.

La psychiatre spécialiste du sommeil Pascale Ogrizek conseille aussi simplement... de se calmer: "Pour bien dormir, il faut se laisser complètement aller, lâcher prise, se détendre, téléphoner à ses amis, se sentir entouré si l'on est seul. Il faut essayer d'avoir un rythme apaisant. Et la praticienne le rappelle : bien dormir permet de renforcer ses défenses immunitaires.
Valentine Rault et Gwladys Laffitte (avec Guillaume Dussourt)