RMC

Je ne veux pas me faire vacciner, pourrais-je quand même voyager cet été?

ALLÔ MARIE ? - Chaque matin à 6h20, RMC répond en détail à une question d'auditeur.

Marie-Christine: "Je ne veux pas me faire vacciner, est-ce que je pourrai quand même voyager cet été?"

C'est vrai que beaucoup de Français ont entendu parler comme Marie-Christine du futur passeport sanitaire européen qui pourrait voir le jour cet été. Il pourra contenir un certificat de vaccination ou la preuve que vous avez encore des anticorps parce que vous avez été malade du Covid.

Et si vous remplissez une de ces conditions vous pourrez vous déplacer librement entre pays de l'Union Européenne, sans quarantaine obligatoire. Ca pourrait permettre de rouvrir les frontières cet été.

Mais pour ne pas discriminer les citoyens qui n'auront pas été vaccinés, et ça va rassurer Marie-Christine, il faut savoir que ce passeport sanitaire, ou certificat sanitaire, pourra intégrer aussi un résultat de test PCR ou antigénique.

Par contre les autotests à faire soi-même à la maison ne seront pas valables. Ce pass sera disponible gratuitement au format numérique ou papier. Et il comprendra un QR code pour garantir l'authenticité du certificat. Il sera délivré dans la langue des ressortissants concernés évidemment et les ressortissants de pays non membres de l'Union Européenne devraient aussi en bénéficier. 

Tous les vaccins seront pris en compte?

Non, il n'y aura que les vaccins autorisés sur le sol européen qui seront pris en compte. Le vaccin russe et les vaccins chinois ne pourront a priori pas être reconnus sur ce "certificat". Et si vous avez fait un test négatif il faudra que soit indiqué le type de test, la date et l'heure ainsi que le nom du centre où le test a été réalisé.

Quant aux certificats de "guérison" c'est à dire la preuve que vous avez eu le Covid et que vous êtes immunisé ils devraient être valables 6 mois et il faudra que soit indiqué le nom du médecin par exemple ou de l'hôpital qui vous a fait le certificat.

Les différents pays de l'Union vont maintenant travailler ensemble pendant au moins 3 mois pour élaborer ce passeport sanitaire qui devrait être adopté rapidement par le parlement européen.

Marie Dupin (avec J.A.)