RMC

L’intestin, deuxième cerveau du corps humain: les conseils de notre expert pour le préserver

Notre système digestif est un acteur de premier plan dans le fonctionnement de notre cerveau. Il est donc nécessaire de le préserver. Notre expert santé, Christian Recchia, vous livre tous ses conseils.

"Avoir des papillons dans le ventre", "l’estomac noué", autant d’expressions à l’apparence banale mais qui en disent long sur le lien étroit qu’entretient notre cerveau avec notre système digestif.

La machine qui vous sert à digérer, détermine à la fois votre humeur et votre capacité à avoir un fonctionnement neuronal normal. Finalement, il ne s’agit donc pas seulement de manger mais de se dire que ce tube digestif doit être préservé mieux que tout autre. "Une grande partie de la sérotonine qui est l’hormone de la paix et de la bonne humeur, est construite dans la structure intestinale", précise le docteur Christian Recchia.

Avoir une bonne hygiène de vie

Pour notre expert santé, c’est l’hygiène de vie qui va permettre de structurer l’hygiène de ce système digestif. "Certaines personnes ne dorment pas, certaines sont dépressives, certaines prennent du poids, parce que finalement, elles n’ont pas fait attention à leur système digestif".

Divers éléments peuvent donc venir perturber la stabilité digestive: une mauvaise alimentation, la cigarette, l’absence de sommeil, une consommation d’alcool trop régulière ou encore l’antibiothérapie.

"Le tabac et l’alcool entraînent un anéantissement de la flore intestinale. Une mauvaise qualité de sommeil abîme aussi considérablement le tube digestif. Autre élément majeur, prendre des antibiotiques n’importe quand et n’importe comment", alerte le docteur Recchia.

Quelles sont les bonnes habitudes à adopter?

Pourtant, avoir un intestin sain n’est pas si compliqué. Christian Recchia vous dresse son ordonnance pour bien entretenir ses fonctions digestives et avoir une meilleure immunité.

"On se lève le matin et on boit un à deux verres d’eau. On prend ensuite son petit déjeuner sans ingurgiter une masse de sucre. Il faut par la suite, boire un verre d’eau toutes les heures entre les repas. Pour le déjeuner, privilégiez des légumes secs comme les haricots blancs, rouges, les fèves, les pois cassés ou les lentilles".

D'autres aliments permettent de stimuler la réfection de la flore intestinale: les yaourts, le roquefort, les amandes ou encore les noisettes.

Le weekend des experts